Vendredi, Lyon a sauvé la face dans les derniers instants du match au sommet à Monaco. Menés 1-0, les Gones ont égalisé à la 94e minute grâce au but du jeune talent du cru Jérémy Clément. Initialement, jamais ce joueur de 20 ans n'aurait dû fouler la pelouse. Il a profité des blessures d' Anthony Reveillère (pour s'immiscer dans le groupe) et de Bryan Bergougnoux (pour monter sur la pelouse) afin d'inscrire le premier but de sa carrière. " Dans ces moments-là, on plane un ...

Vendredi, Lyon a sauvé la face dans les derniers instants du match au sommet à Monaco. Menés 1-0, les Gones ont égalisé à la 94e minute grâce au but du jeune talent du cru Jérémy Clément. Initialement, jamais ce joueur de 20 ans n'aurait dû fouler la pelouse. Il a profité des blessures d' Anthony Reveillère (pour s'immiscer dans le groupe) et de Bryan Bergougnoux (pour monter sur la pelouse) afin d'inscrire le premier but de sa carrière. " Dans ces moments-là, on plane un peu. J'ai simplement pensé courir dans les bras de Juninho qui venait de botter le coup franc ", a- t-il expliqué à l'issue de la rencontre. Si Lyon pointe largement en tête du classement avec sept longueurs d'avance, l'équipe le doit à plusieurs paramètres. S'inscrivant de plus en plus en successeur de Marseille comme locomotive du football hexagonal, Lyon a su recruter les meilleurs joueurs du championnat. Mais sous la houlette de leur entraîneur Paul Le Guen, Lyon a également misé sur son centre de formation duquel était déjà sorti Ludovic Giuly, aujourd'hui à Barcelone. L'année passée, Paul Le Guen avait déjà lancé en attaque Julien Viale. Mais devant l'énorme concurrence qui sévissait, Viale n'a pas réussi à s'imposer et a pris le chemin de Reims où il est prêté par Lyon. Cette année, Le Guen a, une nouvelle fois, décidé de faire confiance à ses jeunes pousses. Cinq noms ont commencé à circuler dans les couloirs de Gerland. Alors que tout le monde s'inquiétait de la longue indisponibilité de Grégory Coupet dans les perches lyonnaises, Nicolas Puydebois, 24 ans, a parfaitement assuré l'intérim. Mais au même titre que Sydney Govou, 25 ans, il fait figure d'ancien devant la montée de la jeune garde. En défense, Jeremy Berthod, 20 ans, commence à percer alors qu'en attaque, c'est Bergougnoux, 22 ans, qui fait bonne impression. Mais le phénomène reste Hatem Ben Arfa, 17 ans, déjà courtisé par l'étranger et promis à un très bel avenir. Désormais, il faudra aussi compter avec Clément. (S. Vande Velde)FABIEN BARTHEZ. Le gardien international français a été sanctionné par son club, l'Olympique de Marseille, pour avoir craché sur l'arbitre lors d'un match amical opposant l'OM à Casablanca. JACQUES SANTINI. Dans le Journal du dimanche, le coach est revenu sur son année 2004. Il explique notamment son échec à l'EURO 2004 en disant que le ressort entre ses joueurs et lui était cassé à cause de l'annonce de son passage à Tottenham. Il a également ajouté qu'à l'EURO, " les joueurs ont fait ce qu'ils voulaient ". ALEXANDER VIVEROS, le défenseur international colombien de Nantes, souffre d'une entorse à la cheville. BUTEURS : 1. Kallon (Monaco), Pagis (Strasbourg) 11 buts ; 3. Pauleta (PSG) 10 ; 4. Benjani (Auxerre), Juninho (Lyon) 9. S. Vande Velde