Pendant que les Grands d'Espagne pleurent leur élimination en Ligue des Champions, les amateurs de football ibériques doivent reporter leurs rêves sur la Coupe de l'UEFA, et notamment sur le petit club de Villarreal, dont le match aller au Steaua Bucarest a dû être reporté à aujourd'hui en raison des importantes chutes de neige tombées sur la capitale roumaine.
...

Pendant que les Grands d'Espagne pleurent leur élimination en Ligue des Champions, les amateurs de football ibériques doivent reporter leurs rêves sur la Coupe de l'UEFA, et notamment sur le petit club de Villarreal, dont le match aller au Steaua Bucarest a dû être reporté à aujourd'hui en raison des importantes chutes de neige tombées sur la capitale roumaine. Villarreal compte de nombreux Argentins en ses rangs. Parmi eux, JuanPabloSorin (28 ans) dont c'est la deuxième expérience au-delà des Pyrénées, après la saison 2002-2003 durant laquelle il avait porté le maillot du FC Barcelone (14 matches, 1 but). Il avait ensuite poursuivi son aventure au PSG, puis au Cruzeiro Belo Horizonte. " Villarreal m'intéressait car le club se montrait très insistant. Ses dirigeants souhaitaient absolument m'enrôler. Il y avait déjà plusieurs compatriotes présents et ils m'ont transmis des échos favorables. C'était un beau défi de rejoindre un club qui n'avait pas encore remporté le moindre trophée, mais qui n'arrêtait pas de grandir. Je ne regrette rien, je me plais beaucoup dans la région de Castellon. Je crois que les joueurs argentins ont transmis leur rage de vaincre à un club jusque-là fort modeste ". Aujourd'hui capitaine de l'équipe nationale argentine, Juan Pablo Sorin fut formé à Argentinos Juniors, avec JuanRomanRiquelme, aujourd'hui son coéquipier à Villarreal. " Nous avons joué ensemble dans les catégories d'âge, et je me souviens avoir débuté en équipe fanion le 1er septembre 1994, mais je ne suis resté qu'une saison en D1 argentine car après avoir gagné le Championnat du Monde des û20 ans au Qatar, la Juventus m'a acheté ". Pour le re-prêter ensuite à River Plate. " L'adaptation à l'Italie ne fut pas difficile, mais le Calcio est très physique et très tactique. Il n'y a qu'avec le Milan AC qu'on peut assister à un bon match là-bas " (D. Devos) ANTONIO LOPEZ, qui a remplacé Claudio Ranieri, à la tête de Valence, a trouvé un accord avec son président, Juan Soler, L'ex-adjoint de Rafa Benitez restera coach jusqu'en juin, date à laquelle il deviendra directeur technique. LUIS ARAGONES, le coach de l'Espagne qui avait écopé d'une amende de 3.000 euros pour propos racistes à l'égard de Thierry Henry, n'est peut-être pas quitte de cette affaire. La commission antiviolence espagnole a jugé cette condamnation trop clémente et a annoncé son intention de faire appel. ALEXANDER MOSTOVOI (36 ans), l'ex-international russe, a repris du service à Alavés (D2). RUBEN BARAJA (29 ans), le médian international de Valence est out pour un mois et demi. El Che souffre d'une déchirure musculaire à la jambe droite. BUTEURS : 1. Eto'o (Barcelona) 18 buts ; 2. Forlán (Villarreal) 16 ; 3. Oliveira (Betis) 15 goals ; Torres (Atl. Madrid) 15 ; 5. Nihat (Sociedad), 13. D.Devos