Samedi, Genk, qui compte rénover son stade, va se produire dans l'arène la plus moderne de D1A, la Ghelamco Arena. La plupart des autres clubs de l'élite ont des projets similaires. Dirk Piens, le directeur de l'organisation et de la sécurité de La Gantoise, ne peut que le leur conseiller. "Il y a une activité par jour. Nous pouvons même accueillir deux ou trois événements de moindre envergure, comme des sémi...

Samedi, Genk, qui compte rénover son stade, va se produire dans l'arène la plus moderne de D1A, la Ghelamco Arena. La plupart des autres clubs de l'élite ont des projets similaires. Dirk Piens, le directeur de l'organisation et de la sécurité de La Gantoise, ne peut que le leur conseiller. "Il y a une activité par jour. Nous pouvons même accueillir deux ou trois événements de moindre envergure, comme des séminaires ou des activités pour les entreprises. Nous voulons aussi organiser des événements plus importants, qui incluent le terrain. Nous étudions le type de gazon et l'entretien qu'il nécessite pour disputer 25 matches dans des conditions optimales tout en l'utilisant pour d'autres activités de fin mai à la mi-juillet. Le podium et le public pourraient prendre place sur le terrain. J'ai visité le Croke Park de Dublin en guise d'exemple. Mais il faut être prudent : la Friends Arena de Sotckholm était un champ de patates après un concert, juste avant un match international. Nous avons déjà reçu des demandes, mais nous avons refusé, l'aspect sportif passant avant tout. " La Gantoise verse 2,3 millions par an à la ville pour rembourser les frais. Elle n'a plus rien organisé à la Ghelamco Arena depuis l'EURO 2016, à l'occasion des matches des Diables Rouges, deux ans après que les 17.000 personnes venues pour un événement musical avaient endommagé la pelouse. " Il faut que toutes les manifestations se déroulent dans de bonnes conditions. Notre stade est la clef de notre succès. J'en suis satisfait à 90%. C'est comme une nouvelle maison. Au fil du temps, vous remarquez les points à améliorer. J'aimerais modifier l'accès au stade par les transports en commun. La situation n'est pas mauvaise mais ailleurs, la combinaison tram-train-bus est meilleure. Grâce au titre 2015 et à la LC, ainsi qu'aux strictes normes UEFA, nous avons gommé rapidement certains manquements. Je pense aux sièges TV avec une plate-forme à trois places. Je pense qu'avec nos 170 places dans la tribune de presse, nous sommes les meilleurs élèves de Belgique. "