Yuya Kubo n'a, pas plus que le médian anderlechtois Ryota Morioka, été repris dans la liste de 27 noms que le sélectionneur du Japon, Akira Nishino, va réduire à 23 le 4 juin. Michel Louwagie n'en est pas moins satisfait. La Gantoise a fourni cinq internationaux aux présélections des 32 pays participant au Mondial : le gardien Lovre Kalinic (Croatie), le défenseur Dylan Bronn (Tunisie), l'extérieur Moses Simon (Nigeria) qui a toutefois dû déclarer forfait le week-end passé à cause d'une blessure à la hanche, et les espoirs panaméens Ricardo Avila et José Luiz Rodriguez. " Ces deux derniers ont la chance de se produire pour un petit pays ", explique le manager général. " Avila s'entraîne avec le noyau A depuis janvier. Il est arrivé l'été dernier et a eu besoin d'un temps d'adaptation. Rodriguez a eu la malchance d'être opéré aux deux genoux. Il n'est rétabli que depuis deux ou trois mois mais il progresse à grands pas. Il est clair que notre noyau possède énormément de qualité. Nos victoires en fin de PO1 contre Anderlecht et Bruges l'ont d'ailleurs démontré. Enfin, fournir des internationaux rapporte un peu d'argent. D'un autre côté, leur éventuelle participation au Mondial peut être un handicap pour la préparation de la saison à venir et la Coupe d'Europe. Ils ont la tête ailleurs jusqu'à la fin du tournoi puis ils sont en vacances et reprennent plus tard. Bref, il y a du pour et du contre. "

La Gantoise n'envoie pas de scout ni de délégué en Russie pour suivre ses joueurs. " La presse est si bien organisée que nous recevrons des nouvelles tous les jours ", poursuit Louwagie. " En plus, la Russie est tellement vaste que ça n'a pas de sens d'y aller. Nous sommes fiers d'y être représentés tout en étant conscients que cette Coupe du Monde peut servir de vitrine à nos joueurs. "

Yuya Kubo n'a, pas plus que le médian anderlechtois Ryota Morioka, été repris dans la liste de 27 noms que le sélectionneur du Japon, Akira Nishino, va réduire à 23 le 4 juin. Michel Louwagie n'en est pas moins satisfait. La Gantoise a fourni cinq internationaux aux présélections des 32 pays participant au Mondial : le gardien Lovre Kalinic (Croatie), le défenseur Dylan Bronn (Tunisie), l'extérieur Moses Simon (Nigeria) qui a toutefois dû déclarer forfait le week-end passé à cause d'une blessure à la hanche, et les espoirs panaméens Ricardo Avila et José Luiz Rodriguez. " Ces deux derniers ont la chance de se produire pour un petit pays ", explique le manager général. " Avila s'entraîne avec le noyau A depuis janvier. Il est arrivé l'été dernier et a eu besoin d'un temps d'adaptation. Rodriguez a eu la malchance d'être opéré aux deux genoux. Il n'est rétabli que depuis deux ou trois mois mais il progresse à grands pas. Il est clair que notre noyau possède énormément de qualité. Nos victoires en fin de PO1 contre Anderlecht et Bruges l'ont d'ailleurs démontré. Enfin, fournir des internationaux rapporte un peu d'argent. D'un autre côté, leur éventuelle participation au Mondial peut être un handicap pour la préparation de la saison à venir et la Coupe d'Europe. Ils ont la tête ailleurs jusqu'à la fin du tournoi puis ils sont en vacances et reprennent plus tard. Bref, il y a du pour et du contre. " La Gantoise n'envoie pas de scout ni de délégué en Russie pour suivre ses joueurs. " La presse est si bien organisée que nous recevrons des nouvelles tous les jours ", poursuit Louwagie. " En plus, la Russie est tellement vaste que ça n'a pas de sens d'y aller. Nous sommes fiers d'y être représentés tout en étant conscients que cette Coupe du Monde peut servir de vitrine à nos joueurs. "