Le week-end prochain, la Fiorentina, tenante de la Coupe, affronte l'AS Rome en Supercoupe. Ce sera sans doute le seul trophée auquel elle puisse prétendre cette saison. Vittorio Cecchi Gori a fait de belles promesses, mais le 16 août, il doit répondre à quelques questions du tribunal. S'il est convaincu de magouilles financières, il sera inculpé et un curateur reprendra la direction du club. S'il n'a pas commis d'irrégular...

Le week-end prochain, la Fiorentina, tenante de la Coupe, affronte l'AS Rome en Supercoupe. Ce sera sans doute le seul trophée auquel elle puisse prétendre cette saison. Vittorio Cecchi Gori a fait de belles promesses, mais le 16 août, il doit répondre à quelques questions du tribunal. S'il est convaincu de magouilles financières, il sera inculpé et un curateur reprendra la direction du club. S'il n'a pas commis d'irrégularités, la Fiorentina devra s'assainir d'ici le 15 septembre. Elle devra donc réduire la masse salariale des joueurs pour la ramener de 2,2 milliards à 1,3 milliard. La vente du gardien Toldo et du médian Rui Costa ne résoud pas le problème. Elle avait servi à payer les premières échéances. D'autres titulaires doivent être vendus pour économiser 500 millions. Alessandro Pierini, un défenseur néo-international de 28 ans, a failli rejoindre West Ham pour 280 millions. Finalement, parce que sa femme ne voulait pas vivre en Angleterre, il reste à la Fiorentina au grand soulagement de Roberto Mancini. Un autre candidat au départ est Enrico Chiesa, l'avant international, qui gagne 200 millions par an. Predrag Mijatovic, l'international yougoslave, rebute les candidats, à cause de ses exigences, malgré le petit nombre de matches joués la saison dernière. La vente de Chiesa et de Nuno Gomes, enrôlé pour remplacer Batistuta il y a un an, offrirait une bouffée d'oxygène à la Fiorentina. Le club a demandé aux supporters de cesser leur boycott des abonnements. Cecchi Gori avait emprunté de l'argent auprès d'une banque américaine en échange des rentrées d'abonnements jusqu'en 2004. Les joueurs restent attentifs aussi. Ils ne sont plus payés depuis quatre mois et s'ils déposent plainte, ils peuvent entraîner la faillite du club. Dans de telles conditions, pas question de transferts : deux joueurs ont été loués, le gardien autrichien Alex Manninger (Arsenal), et le médian Roberto Baronio (Lazio). Il y a deux ans, Baronio a effectué ses débuts, à 17 ans, dans l'équipe fanion de Brescia, en série A, avant de rejoindre la Lazio, qui l'a loué à la Reggina. Le club romain l'a récupéré au terme d'une superbe saison mais il n'a guère eu d'occasions de jouer. L'exode prévu à Florence devrait servir ses intérêts. (G. Foutré)