4 mars 2018, l'Italie est en émoi. Dans la nuit, Davide Astori est subitement décédé dans un hôtel de la ville d'Udine. Ce dimanche-là, le joueur âgé de 31 ans devait à nouveau porter le brassard de la Fiorentina sur le terrain de l'Udinese. Il n'en sera rien. La carrière de l'international italien (14 sélections) s'arrête en même temps que sa vie. Tôt, bien trop tôt.

Dans la foulée, les dernières rencontres de la 27e journée de Série A sont logiquement reportées à une date ultérieure. À l'époque, la Viola pointe alors au 10e rang avec 35 points au compteur et à neuf longueurs de la sixième place, synonyme de qualification en Ligue Europa. Une compétition qui semble donc presque hors de portée.

Pourtant, un mois et demi plus tard, la formation de Stefano Pioli s'est complètement relancée dans la course à l'Europe. Depuis ce terrible événement, la Fiorentina a enchaîné cinq victoires en autant de rencontres. Faut-il y voir un lien avec le décès de Davide Astori ? Il est difficile d'y répondre mais se poser la question est peut-être déjà un élément de réponse.

Une semaine après le départ de son capitaine, la Fiorentina affrontait Benevento. La remontée au classement débutait à domicile par un court succès (1-0). " Cette victoire est pour Davide est pour tous ceux qui l'ont aimé ", écrivait le club sur Twitter à l'issue de la partie. Hasard du destin, l'unique but de la partie était l'oeuvre du Brésilien Vitor Hugo, qui n'est autre que le remplaçant de Davide Astori dans l'axe de la défense.

Grâce à cette série de succès - et avant la réception du SPAL Ferrara dimanche passé - l'équipe basée à Florence talonnait le Milan AC, sixième au classement. La Fio pourrait justement jouer son avenir européen lors d'un déplacement en terres milanaises, à l'ultime journée du championnat. Une chose est certaine : sans leur capitaine mais en mémoire de celui-ci, la Viola rêve à nouveau de Coupe d'Europe.

4 mars 2018, l'Italie est en émoi. Dans la nuit, Davide Astori est subitement décédé dans un hôtel de la ville d'Udine. Ce dimanche-là, le joueur âgé de 31 ans devait à nouveau porter le brassard de la Fiorentina sur le terrain de l'Udinese. Il n'en sera rien. La carrière de l'international italien (14 sélections) s'arrête en même temps que sa vie. Tôt, bien trop tôt. Dans la foulée, les dernières rencontres de la 27e journée de Série A sont logiquement reportées à une date ultérieure. À l'époque, la Viola pointe alors au 10e rang avec 35 points au compteur et à neuf longueurs de la sixième place, synonyme de qualification en Ligue Europa. Une compétition qui semble donc presque hors de portée. Pourtant, un mois et demi plus tard, la formation de Stefano Pioli s'est complètement relancée dans la course à l'Europe. Depuis ce terrible événement, la Fiorentina a enchaîné cinq victoires en autant de rencontres. Faut-il y voir un lien avec le décès de Davide Astori ? Il est difficile d'y répondre mais se poser la question est peut-être déjà un élément de réponse. Une semaine après le départ de son capitaine, la Fiorentina affrontait Benevento. La remontée au classement débutait à domicile par un court succès (1-0). " Cette victoire est pour Davide est pour tous ceux qui l'ont aimé ", écrivait le club sur Twitter à l'issue de la partie. Hasard du destin, l'unique but de la partie était l'oeuvre du Brésilien Vitor Hugo, qui n'est autre que le remplaçant de Davide Astori dans l'axe de la défense. Grâce à cette série de succès - et avant la réception du SPAL Ferrara dimanche passé - l'équipe basée à Florence talonnait le Milan AC, sixième au classement. La Fio pourrait justement jouer son avenir européen lors d'un déplacement en terres milanaises, à l'ultime journée du championnat. Une chose est certaine : sans leur capitaine mais en mémoire de celui-ci, la Viola rêve à nouveau de Coupe d'Europe.