" Cela ne valait rien. " Foppe de Haan, le sélectionneur des Espoirs, a été laconique devant la caméra de RTL7, suite au revers 0-1 des Pays-Bas contre la Suisse, à Schaffhausen. Cette défaite élimine son équipe, championne en titre. Elle signifie aussi des adieux en mode mineur pour l'entraîneur. Le contrat de de Haan prend fin en juin 2009. Tout s'effondre d'un coup. " Je n'avais pas pensé à pareil scénario ", avoue le Frison de 65 ans. " Je pensais que nous allions reconduire notre titre européen. Le football n'est amusant que quand on joue pour un enjeu. Les matches amicaux ne représentent rien. Je suis animé d'un sentiment étrange. L'heure de la réflexion est venue. Je trouve d'ailleurs q...

" Cela ne valait rien. " Foppe de Haan, le sélectionneur des Espoirs, a été laconique devant la caméra de RTL7, suite au revers 0-1 des Pays-Bas contre la Suisse, à Schaffhausen. Cette défaite élimine son équipe, championne en titre. Elle signifie aussi des adieux en mode mineur pour l'entraîneur. Le contrat de de Haan prend fin en juin 2009. Tout s'effondre d'un coup. " Je n'avais pas pensé à pareil scénario ", avoue le Frison de 65 ans. " Je pensais que nous allions reconduire notre titre européen. Le football n'est amusant que quand on joue pour un enjeu. Les matches amicaux ne représentent rien. Je suis animé d'un sentiment étrange. L'heure de la réflexion est venue. Je trouve d'ailleurs que nous n'avons pas bien joué de toute la campagne de qualification, hormis contre l'Estonie. " Après quatre ans, marqués par deux sacres continentaux, un médiocre championnat du monde, une déception aux Jeux olympiques et l'échec en qualifications, la KNVB doit donc partir à la recherche d'un sélectionneur. De Haan a pris des risques inutiles en jonglant avec la composition de son équipe ces derniers temps. Il semble avoir complètement perdu son emprise sur ses jeunes footballeurs. Au printemps, l'ancien entraîneur d'Heerenveen a ainsi perdu foi en des joueurs qui montaient, comme Ryan Donk, Ismail Aissati, Luigi Bruins et Eljero Elia. Evander Sno et Royston Drenthe l'ont déçu pendant les Jeux de Pékin. Tous ces jeunes professionnels sont doués mais affichent parfois une assurance excessive alors qu'ils sont en pleine maturation. Avec eux, les Pays-Bas n'ont pas toujours très bien joué mais ils ont engrangé quinze points lors des six premiers matches. Sno, Drenthe et Aissati ont pris à leur compte 60 % des buts. Ces joueurs n'étaient pas là lors des matches contre la Norvège et la Suisse, avec les conséquences qu'on sait. Or, il suffisait à de Haan de gagner un point pour terminer en tête de sa poule. C'est un sérieux coup dur. " Après-coup, je dois bien admettre que les absents nous ont cruellement manqué ", explique l'Ajacide Urby Emanuelson, capitaine des Espoirs. " Il est difficile de trouver des automatismes quand on modifie constamment la sélection. Enfin, ce sont les choix de l'entraîneur ", a-t-il conclu, exprimant plutôt gentiment sa déception. DIRK KUIJT (28 ans) a exprimé sa frustration de faire banquette en équipe nationale. L'avant de Liverpool a signifié qu'il ne s'inclinerait jamais à jouer le douzième homme. Le sélectionneur Bert van Marwijk a loué la mentalité de Kuijt dans les colonnes de VI : " Ses propos montrent qu'il est un sportif accompli. " PIETER COLLEN (28 ans), qui a résilié son contrat à Saint-Trond, entretient sa condition au NEC, son ancien club. AAD DE MOS a retrouvé du travail. L'entraîneur au chômage devient commentateur de Sport1, une chaîne payante. Il y rejoint Danny Blind et Willem van Hanegem. BRIAN VANDENBUSSCHE (27 ans) conserve sa place dans le but de Heerenveen, malgré le transfert de Kenny Steppe (20 ans), embauché au Germinal Beerschot pour 2,5 millions. FERHAT KAYA (22 ans), un gardien belge de l'équipe Espoirs du PSV, va jouer sous statut amateur au FC Eindhoven de Marc Brys. L'EXCELSIOR s'est adjugé la première tranche en D2. Une victoire 0-2 au FC Emmen a permis à l'équipe de Ton Lokhoff de devancer le RKC et Haarlem. ANDWELE SLORY (Feyenoord), un ailier longtemps blessé, a effectué son retour contre le FC Volendam. Après onze minutes de jeu, il sortait, touché aux ischio-jambiers. KLAAS-JAN HUNTELAAR fait partie d'un club d'élite depuis le but marqué contre l'Australie. L'attaquant ajacide n'est que le huitième international néerlandais à avoir marqué neuf buts après quinze matches. FRÉDÉRIC VANHEULE