ASO a présenté le parcours du prochain Tour en novembre dernier. L'organisateur est allé à l'encontre de la tendance amorcée durant la dernière décennie en annonçant deux contre-la-montre individuels longs, respectivement 27 et 31 kilomètres. Mais il n'y a pas d'épreuve par équipes, pas plus qu'en ...

ASO a présenté le parcours du prochain Tour en novembre dernier. L'organisateur est allé à l'encontre de la tendance amorcée durant la dernière décennie en annonçant deux contre-la-montre individuels longs, respectivement 27 et 31 kilomètres. Mais il n'y a pas d'épreuve par équipes, pas plus qu'en 2020, alors qu'il y avait eu trois team time trials durant les cinq éditions précédentes. Le Giro et la Vuelta de cette saison corona raccourcie étaient également exempts de contre-la-montre par équipes. Suite au remaniement du calendrier, il n'y a jamais eu aussi peu de TTT : en février au Tour de Coblombie, en été au Tour de République tchèque et, comme d'habitude, à la Settimana Coppi & Bartali. Il n'y avait donc pas de TTT en WorldTour et cette tendance se confirme en 2021. D'après les dernières rumeurs, il n'y aura pas de contre-la-montre par équipes au Giro ni à la Vuelta. Le Tour d'Italie compterait deux chronos courts. La Vuelta en programme trois, tous individuels. Les autres épreuves du WorldTour, comme Paris-Nice, Tirreno-Adriatico et le Tour de Suisse n'ont pas intégré cette discipline à leur programme, bien qu'il y en ait souvent eu dans les précédentes éditions. Ça peut s'expliquer par le fait que les organisateurs ne veulent pas surcharger les équipes. Un tel contre-la-montre requiert en effet énormément de travail préparatoire. En plus, le Mondial des équipes de marques est aboli depuis 2019 et les équipes consacrent de facto moins de temps à cette discipline.