Le nom du champion du monde 2009 sera-t-il connu dimanche soir à Interlagos au Brésil ? Possible mais pas sûr. Trois candidats restent en lice : Jenson Button actuel leader avec 85 points, son équipier chez Brawn GP Rubens Barrichello qui suit à 14 longueurs et Sebastian Vettel distancé de 16 unités.
...

Le nom du champion du monde 2009 sera-t-il connu dimanche soir à Interlagos au Brésil ? Possible mais pas sûr. Trois candidats restent en lice : Jenson Button actuel leader avec 85 points, son équipier chez Brawn GP Rubens Barrichello qui suit à 14 longueurs et Sebastian Vettel distancé de 16 unités. A ce stade, il importe de rappeler qu'à l'arrivée d'un GP, le vainqueur empoche 10 points tandis que ses suivants en inscrivent 8, 6, 5, 4, 3, 2 et 1. En cas d'égalité, le départage se fait sur base du nombre de victoires puis de 2es places et ainsi de suite. De ce point de vue, Button est le mieux loti : auteur d'un exceptionnel début de saison, l'Anglais s'est imposé à cinq reprises tandis que Rubinho ne compte que deux succès à son actif et sera donc battu en cas d'ex aequo. Le troisième larron peut atteindre lui aussi un total de cinq victoires mais il doit gagner à Interlagos puis le 1er novembre sur le nouveau tracé d'Abu Dhabi. On aura compris que les cas de figure sont extrêmement nombreux. En terminant sur le podium brésilien, Button se mettrait hors d'atteinte de ses rivaux. Mais le chouchou du public anglais est loin d'afficher la forme qu'on lui connaissait en début de saison et il est celui des trois prétendants qui arrive à Interlagos dans le contexte le plus délicat : devant des milliers de Brésiliens acquis à sa cause et toujours frustrés du verdict de 2008 quand Felipe Massa a perdu le titre in extremis, Barrichello sera ultra-motivé alors que Vettel n'aura rien à perdre. N'oublions pas non plus le rôle d'arbitre que ne manqueront pas d'endosser Lewis Hamilton, Kimi Raikkonen, Fernando Alonso et consorts. TIMO GLOCK insuffisamment rétabli de son crash à Suzuka, ne disputera pas le GP du Brésil. Il laissera sa place au n°3 de Toyota, le Japonais Kamui Kobayashi. Ce dernier sort d'une saison calamiteuse en GP2 Séries où il a été copieusement dominé par son équipier chez DAMS, le Belge Jérôme D'Ambrosio... FELIPE MASSA a coupé court aux rumeurs faisant état de son retour à Abu Dhabi. Le Brésilien a passé plus de six heures dans le simulateur de conduite chez Ferrari et devait prendre le volant d'une monoplace 2007 déjà utilisée pour ses tests par Michael Schumacher. Mais il ne disputera aucune course cette année, se contentant d'agiter... le drapeau dimanche à l'arrivée de " son " GP à Interlagos. DAVID COULTHARD n'exclut pas un retour à la compétition mais pas en F1, peut-être en endurance. SÉBASTIEN LOEB a participé aux tests GP2 à Jerez. 18e puis 25e des deux sessions, le n°1 mondial des rallyes a précisé que ces essais n'avaient rien à voir avec une éventuelle participation au GP d'Abu Dhabi sur une Toro Rosso. JULES BIANCHI, petit-neveu de notre compatriote Lucien vainqueur notamment des 24 Heures du Mans 1968, a conquis le titre dans les très huppées F3 Euroséries. Courant sous licence française, il sera un des candidats au titre 2010 en GP2. THIERRY NEUVILLE affrontera ce week-end au rallye d'Antibes le gratin européen de la Citroën C2-R2 MAX. STÉPHANE LÉMERET épaulé par Raphaël Van der Straeten sur une Mustang FR500 a fini 13e et 3e de classe aux 12 H de Budapest. DOMINIQUE BRUYNEEL s'est classé 2e du rallye Terre des Cardabelles. Le Belge est bien placé pour devenir champion de... France de la discipline. MÉLISSA DEBACKERE pilotera la seconde Peugeot 207 S2000 de l'importateur au rallye du Condroz (7-8 novembre), la première étant confiée à Freddy Loix.