Initialement, trente-deux personnes étaient inculpées dans le procès Ye Zheyun, le Chinois qui a fait falsifier des matches de championnat de Belgique en 2004 et en 2005. En juin 2014, vingt d'entre elles ont été condamnées à des peines de prison, généralement avec sursis, et à des amendes. Quatorze individus se sont pourvus en appel contre leur sanction.
...

Initialement, trente-deux personnes étaient inculpées dans le procès Ye Zheyun, le Chinois qui a fait falsifier des matches de championnat de Belgique en 2004 et en 2005. En juin 2014, vingt d'entre elles ont été condamnées à des peines de prison, généralement avec sursis, et à des amendes. Quatorze individus se sont pourvus en appel contre leur sanction. Jeudi dernier, la Cour d'Appel de Bruxelles a prononcé son jugement. Cinq accusés écopent de peines nettement plus lourdes. Le manager Pietro Allatta (huit ans), l'entraîneur Paul Put (deux ans) et l'ancien joueur français Mario Espartero (un an) sont condamnés à une peine de prison effective. Filippo Gaone, ex-président de La Louvière, était le seul accusé présent. Il a été condamné à un an de prison avec sursis,de même que Laurent Denis, absent et jadis bras droit juridique de Gaone au Tivoli. La Cour a requis l'arrestation immédiate d'Allatta, Put et Espartero. Allatta vit au Maroc, Espartero est en France, sans club. Selon son avocat, Kris Masson, Put est hospitalisé depuis trois semaines en Belgique. Le coach de 59 ans a subi deux opérations suite à un cancer des intestins, décelé en décembre 2014. Il a été opéré une première fois l'été dernier, au moment de son embauche au poste de sélectionneur de Jordanie. " J'espère qu'on va lui accorder le droit de se rétablir ", a déclaré Masson. " Paul subit une chimiothérapie, après deux interventions chirurgicales en l'espace de deux semaines. " Selon l'avocat, Put ne doit pas craindre de perdre son job. " Nous avons eu des contacts avec la Fédération jordanienne cette semaine. Le Prince Ali, président de la Fédération et candidat à la présidence de la FIFA, a été stupéfait. Les gens, là, sont prêts à aider Paul. " Sept joueurs du Lierse SK (Yves Van der Straeten, Laurent Fassotte, Marius Mitu, Laurent Delorge, Ninoslav Milenkovic, Igor Nikolovski et Hasan Kacic) avaient écopé en première instance d'une peine de prison avec sursis, qui variait de trois à douze mois. Les sanctions sont confirmées. La Cour a été plus tendre à l'égard du gardien Cliff Mardulier et de Chris De Nyn, ex-président et avocat du Lierse : elle a levé leurs peines. Toutes les personnes impliquées peuvent se pourvoir en cassation d'ici le Nouvel An. L'avocat de Gaone a annoncé vouloir le faire et celui de Put est déjà passé à l'action. PAR JAN HAUSPIE