Johan Derksen, le rédacteur en chef de VI, est clair : " Matthew Amoah est un des meilleurs attaquants des terrains néerlandais. Il me surprend car dans le passé, il doutait de lui et manquait de régularité. Je suis content qu'il réussisse. " Avec huit buts, le Ghanéen est actuellement le meilleur réalisateur de l' Eredivisie. Il est une des clefs du succès du NAC, entraîné par Robert Maaskant, le successeur d' Ernie Brandts.
...

Johan Derksen, le rédacteur en chef de VI, est clair : " Matthew Amoah est un des meilleurs attaquants des terrains néerlandais. Il me surprend car dans le passé, il doutait de lui et manquait de régularité. Je suis content qu'il réussisse. " Avec huit buts, le Ghanéen est actuellement le meilleur réalisateur de l' Eredivisie. Il est une des clefs du succès du NAC, entraîné par Robert Maaskant, le successeur d' Ernie Brandts. L'attaquant de 27 ans sait pourquoi il marque aussi aisément ces dernières semaines : la naissance de son fils début septembre a eu un impact sur ses performances. " Ce petit bout augmente ma motivation ", explique-t-il au Telegraaf. Outre cette paternité, l'embauche de Maaskant a été une aubaine pour l'avant, qui était généralement seul en pointe sous la direction d'Ernie Brandts alors qu'il est mieux soutenu dans la tactique de Maaskant. " L'équipe joue mieux. Beaucoup de joueurs opèrent la jonction. J'ai davantage de possibilités, ce qui me facilite la vie. " Amoah, lié à Breda jusqu'en 2010, est soulagé d'avoir entamé la saison en pleine forme. " Après mon passage raté au Borussia Dortmund, où une succession de blessures m'a pratiquement empêché de jouer, j'ai débarqué ici, la saison passée, sans rythme. En début de saison, j'ai souffert du genou et après la trêve hivernale, mes abdominaux se sont manifestés. Pour le moment, je suis en forme. Je réussis tout ce que j'entreprends. Cela me donne des ailes ", explique l'ancien joueur de Vitesse et de Fortuna Sittard. Sa forme et son sens du but n'ont pas échappé au sélectionneur ghanéen Milovan Rajevac. Bien que les deux hommes aient un problème de communication, ne pouvant recourir à l'anglais, Amoah a été repris pour l'important match de qualification pour le Mondial contre le Lesotho, samedi prochain. " Nous devons gagner ce match à tout prix sinon nous pouvons oublier le Mondial sud-africain ", souligne la machine à marquer. MARCO VAN BASTEN avait prié Wesley Sneijder (Real) et Robin van Persie (Arsenal) de mettre fin à leur dispute. Un coup de fil de Madrid à Londres a résolu le conflit, qui remontait à un coup franc lors du dernier EURO. MAARTEN STEKELENBURG, le gardien de l'équipe nationale, est blessé à l'épaule. Du coup, Edwin van der Sar (37 ans) opère un retour surprenant pour les matches de qualification contre l'Islande (11 octobre) et la Norvège (15 octobre). Bert van Marwijk a sélectionné deux débutants : le défenseur Dirk Marcellis (PSV) et le portier Michel Vorm (FC Utrecht). Ils remplacent Khalid Boulahrouz (VfB Stuttgart) et Henk Timmer (Feyenoord), blessés. Huub Stevens, l'entraîneur du PSV, estime la sélection de Marcellis prématurée. WILLEM II est privé pour cinq semaines du médian Mohamed Messoudi. L'ancien joueur du Germinal Beerschot s'est occasionné une déchirure des ischio-jambiers contre l'AZ. IGORS STEPANOV (32 ans), un défenseur letton qui a joué à Beveren grâce à la collaboration des Waeslandiens avec Arsenal, est sans club. Il a effectué un test négatif à De Graafschap. UGUR YILDIRIM (26 ans) est revenu aux Pays-Bas, après une aventure ratée en Turquie. L'attaquant entretient sa condition au FC Zwolle. ROB VAN DIJK, le gardien réserve de Feyenoord, a effectué ses débuts européens contre Kalmar FF à 39 ans. LOUIS VAN GAAL a atteint un cap vendredi dernier. L'entraîneur de 57 ans de l'AZ a dirigé son 150e match officiel de l'équipe d'Alkmaar contre le Sparta, son ancien club. FRéDéRIC VANHEULE