Un départ en Belgique attire toujours la grande foule et cela n'a pas échappé aux organisateurs du Tour. Samedi, la police a estimé le nombre de spectateurs présents dans les rues de Liège à 250.000, voire 300.000. Cet enthousiasme populaire constitue aussi un atout pour Anvers et le Limbourg, qui souhaitent accueillir le départ du Tour, dans la foulée de Liège.

" Si possible en 2016 déjà ", précise Koen Monu, qui se charge de promouvoir la province du Limbourg auprès de l'ASO. Monu a déjà réussi à attirer l'organisation du Mondial de cyclocross 2016 à Heusden-Zolder. " Notre objectif est d'impliquer le circuit de Zolder dans le départ du Tour de France. Un contre-la-montre, organisé lors de la deuxième étape, conviendrait parfaitement à notre circuit. Organiser deux grands événements sportifs en un an nous permettrait de montrer qu'un circuit automobile peut très bien être utilisé en cyclisme. "

Monu a entamé ses négociations avec l'ASO l'année dernière, à l'incitation de la bourgmestre de Hasselt, Hilde Claes. " Députée permanente en charge du sport, elle avait déjà exprimé le souhait d'accueillit le grand départ ", poursuit Monu. " Maintenant qu'elle est bourgmestre, son rêve prend une forme plus concrète : faire débuter le Tour par une étape en ligne à Hasselt. "

Le drame du Pukkelpop, en août dernier, et le scandale des primes indues à la police dans lequel Hilde Claes a été impliquée pèsent cependant lourd. " Le SP.A veut d'abord redorer son blason dans le Limbourg. Rien n'évoluera avant les élections communales mais nous avons déjà eu des échos positifs de l'ASO, qui est aussi sensible à l'aspect financier. Pour être franc, je crois cependant que la candidature d'Anvers est plus avancée que la nôtre. "

Anvers, où Marc Wauters a remporté une étape du Tour 2001, a noué d'étroits liens avec les organisateurs du Tour. La province de Liège, qui soutient deux courses de l'ASO, Liège-Bastogne-Liège et la Flèche Wallonne, est son modèle. La ville d'Anvers s'est alliée à Rotterdam pour mettre sur pied la World Ports Classic, une nouvelle course par étapes organisée par l'ASO les 31 août et 1e septembre. Un départ d'Anvers n'aurait de toute façon pas lieu avant 2018, selon les rumeurs.

Pour conquérir de nouveaux marchés, le Tour débute en dehors de l'Hexagone tous les deux ans. Anvers et le Limbourg ne manquent pas de rivaux. " Cracovie, Edimbourg, Florence, Utrecht, Leeds et le Yorkshire ainsi que le Qatar ont déjà déposé leur candidature ", explique Cyrille Tricart de l'ASO. " Nous avons déjà échangé des idées avec Barcelone et d'autres villes, notamment d'Allemagne et de Suisse. " Par contre, le Qatar n'est pas vraiment un concurrent de taille. " L'aspect sportif prime ", selon Tricart. " Les jours de repos doivent être bien répartis sur l'ensemble du Tour. Un voyage lors de la quatrième journée, comme cette année au Giro après le départ au Danemark, n'est pas possible. "

BENEDICT VANCLOOSTER

Un départ en Belgique attire toujours la grande foule et cela n'a pas échappé aux organisateurs du Tour. Samedi, la police a estimé le nombre de spectateurs présents dans les rues de Liège à 250.000, voire 300.000. Cet enthousiasme populaire constitue aussi un atout pour Anvers et le Limbourg, qui souhaitent accueillir le départ du Tour, dans la foulée de Liège. " Si possible en 2016 déjà ", précise Koen Monu, qui se charge de promouvoir la province du Limbourg auprès de l'ASO. Monu a déjà réussi à attirer l'organisation du Mondial de cyclocross 2016 à Heusden-Zolder. " Notre objectif est d'impliquer le circuit de Zolder dans le départ du Tour de France. Un contre-la-montre, organisé lors de la deuxième étape, conviendrait parfaitement à notre circuit. Organiser deux grands événements sportifs en un an nous permettrait de montrer qu'un circuit automobile peut très bien être utilisé en cyclisme. " Monu a entamé ses négociations avec l'ASO l'année dernière, à l'incitation de la bourgmestre de Hasselt, Hilde Claes. " Députée permanente en charge du sport, elle avait déjà exprimé le souhait d'accueillit le grand départ ", poursuit Monu. " Maintenant qu'elle est bourgmestre, son rêve prend une forme plus concrète : faire débuter le Tour par une étape en ligne à Hasselt. " Le drame du Pukkelpop, en août dernier, et le scandale des primes indues à la police dans lequel Hilde Claes a été impliquée pèsent cependant lourd. " Le SP.A veut d'abord redorer son blason dans le Limbourg. Rien n'évoluera avant les élections communales mais nous avons déjà eu des échos positifs de l'ASO, qui est aussi sensible à l'aspect financier. Pour être franc, je crois cependant que la candidature d'Anvers est plus avancée que la nôtre. "Anvers, où Marc Wauters a remporté une étape du Tour 2001, a noué d'étroits liens avec les organisateurs du Tour. La province de Liège, qui soutient deux courses de l'ASO, Liège-Bastogne-Liège et la Flèche Wallonne, est son modèle. La ville d'Anvers s'est alliée à Rotterdam pour mettre sur pied la World Ports Classic, une nouvelle course par étapes organisée par l'ASO les 31 août et 1e septembre. Un départ d'Anvers n'aurait de toute façon pas lieu avant 2018, selon les rumeurs. Pour conquérir de nouveaux marchés, le Tour débute en dehors de l'Hexagone tous les deux ans. Anvers et le Limbourg ne manquent pas de rivaux. " Cracovie, Edimbourg, Florence, Utrecht, Leeds et le Yorkshire ainsi que le Qatar ont déjà déposé leur candidature ", explique Cyrille Tricart de l'ASO. " Nous avons déjà échangé des idées avec Barcelone et d'autres villes, notamment d'Allemagne et de Suisse. " Par contre, le Qatar n'est pas vraiment un concurrent de taille. " L'aspect sportif prime ", selon Tricart. " Les jours de repos doivent être bien répartis sur l'ensemble du Tour. Un voyage lors de la quatrième journée, comme cette année au Giro après le départ au Danemark, n'est pas possible. " BENEDICT VANCLOOSTER