L'organisation de la Copa America, le championnat sud-américain des nations, a été attribuée aux grandes nations du football par ordre alphabétique jusqu'en 2015. C'était le tour du Brésil mais comme il avait déjà obtenu la Coupe du Monde 2014 et qu'il allait accueillir les Jeux de Rio l'année suivante, on l'a remplacé par le Chili.
...

L'organisation de la Copa America, le championnat sud-américain des nations, a été attribuée aux grandes nations du football par ordre alphabétique jusqu'en 2015. C'était le tour du Brésil mais comme il avait déjà obtenu la Coupe du Monde 2014 et qu'il allait accueillir les Jeux de Rio l'année suivante, on l'a remplacé par le Chili. L'été prochain, c'est de nouveau le tour du Brésil. La Copa se déroulera du 14 juin au 7 juillet, dans cinq villes : Salvador, Belo Horizonte, Rio de Janeiro, Porto Alegre et Sao Paulo. On utilise les deux stades de cette ville : l'arène de Palmeiras et celle de Morumbi, mais pas le stade des Corinthians, qui a inauguré la Coupe du Monde. Ses propriétaires jugeaient l'indemnité trop maigre. C'est lié à la distance que prennent de plus en plus les Etats-Unis et le Mexique par rapport à leurs voisins sud-américains. En 2016, à l'occasion du centenaire de la CONMEBOL, on a organisé une édition spéciale de la Copa America aux USA. Seize équipes y ont participé : les dix sud-américaines plus les USA, le Mexique, le Costa Rica, la Jamaïque, Haïti et le Panama. Ces six nations sont absentes. C'est étonnant dans le chef du Mexique, qui y participait régulièrement depuis 1993. Comme il n'y a que dix équipes sud-américaines, l'organisation invite deux pays à chaque édition. Le Mexique en était systématiquement, les USA ont participé à trois reprises. Le Mexique a renoncé, officiellement parce que son agenda est trop chargé et qu'il doit disputer sa Gold Cup. La rupture est définitive. L'été prochain, les invités sont le Japon, pour la deuxième fois, et le Qatar, une primeur. C'est par ailleurs la dernière fois que la Copa n'a pas lieu en même temps que l'EURO. La FIFA souhaite en effet unifier les calendriers. La prochaine Copa America se déroulera donc en 2024, en Équateur.