Nos informations concernant la reprise du championnat ont été clôturées vendredi dernier du fait des impératifs d'impression. Il se peut donc que l'un ou l'autre changement survienne par rapport à ce Spécial Compétition qui demeure, de toute manière, la bible de tous les fans de foot belge. Si vous n'étiez pas abonné à Sport/FootMagazine ou si vous n'aviez pas réservé ce numéro chez votre libraire, vous savez à quel point il est difficile à obtenir. On se l'arrache en Belgique et les demandes provenant de l'étranger affluent chaque mois d'août à la rédaction.
...

Nos informations concernant la reprise du championnat ont été clôturées vendredi dernier du fait des impératifs d'impression. Il se peut donc que l'un ou l'autre changement survienne par rapport à ce Spécial Compétition qui demeure, de toute manière, la bible de tous les fans de foot belge. Si vous n'étiez pas abonné à Sport/FootMagazine ou si vous n'aviez pas réservé ce numéro chez votre libraire, vous savez à quel point il est difficile à obtenir. On se l'arrache en Belgique et les demandes provenant de l'étranger affluent chaque mois d'août à la rédaction. Même si les noyaux risquent encore de changer un peu û sans même parler du mercato de janvier û vous tenez entre les mains le document de base de la saison 2004-2005, qui génère un intérêt toujours aussi intense pour notre D1. La passion pour nos clubs de l'élite est là, même û et surtout û si leurs noyaux changent. Prenez l'exemple du Standard. Le club de Sclessin est critiqué û saison après saison û pour ses changements de joueurs, mais ne sont-il pas normaux ? Les Rouches ne sont pas les seuls à rechercher la meilleure formule, à la fois pour renforcer l'équipe et la trésorerie. Mons l'a fait au dernier mercato d'hiver et s'est sauvé. La Louvière ne change-t-elle pas drastiquement son équipe cette fois ? Et Mouscron ? Et Charleroi ? Du côté flamand, St-Trond -pourtant l'un des clubs les plus traditionalistes de la D1 - a complètement explosé son personnel joueurs sous les directives de Marc Wilmots, le futur ex-homme politique ( PS : tant mieux pour le foot !). Idem avec La Gantoise et le Germinal Beerschot. Alors, que le Standard secoue régulièrement le cocotier, la belle affaire... De toute manière, la base du club reste et il ne dénote en rien. Et on enregistre déjà la présence de 130 nouveaux joueurs cette saison en D1 (dont 70 étrangers). Alors, que ceux qui ne changent rien jettent la première pierre au Standard. Quoi de plus normal qu'Anderlecht et le Club Bruges aient le moins transféré. Les Bruxellois ont gagné le championnat et se sont satisfaits de l'arrivée de Mbo Mpenza et de Fabrice Ehret. Ils ont bien envie d'un maximum de qualité pour affronter la Ligue des Champions, mais connaissent leurs limites financièresà qui sont les mêmes que celles de Porto il y a un an. Les Brugeois, eux, avait déjà fait leur marché au dernier mercato d'hiver et un seul joueur de base û l'international péruvien AndrésMendoza û a quitté le club. Du fait de retour de blessures de nombreux joueurs comme BoskoBalaban, Marek Spilar et même Alin Stoica, Trond Sollied se retrouve avec un groupe un rien pléthorique. Si Anderlecht possède sans doute une équipe A plus talentueuse que le meilleur onze des Brugeois, ces derniers présentent plus de qualité en profondeur dans leur noyau, et on sait ce que ça peut présenter comme avantage sur un championnat. Pour terminer, un regret : Beveren n'a pas été en mesure de poser pour sa photo officielle. Déjà que les informations concernant le club et les joueurs ont été obtenues au compte-gouttes et moyennant des efforts incessants de la rédaction.... Mauvais signe ? L'an dernier, c'était la même chose et l'équipe de Jean-Marc Guillou a tout de même atteint la finale de la Coupe. C'est de la superstition ou quoi ?par John Baete" Que ceux qui ne changent rien JETTENT LA PREMIèRE PIERRE au Standard "