Trop d'équipes à mon sens, même au plus haut niveau, usent et abusent du jeu long alors qu'un football plus "léché" enchante davantage le public et n'est pas moins efficace.
...

Trop d'équipes à mon sens, même au plus haut niveau, usent et abusent du jeu long alors qu'un football plus "léché" enchante davantage le public et n'est pas moins efficace. Mais quels sont les éléments indispensables pour le développer?Le jeu au départ de l'axe central défensifIl faudra des défenseurs techniques pour rechercher le jeu court agrémenté d'un zeste de culot et pour oser donner la passe courte vers le milieu du jeu, même s'il y a un petit risque: c'est primordial pour pouvoir évoluer de manière plus "indirecte". Dans l'axe de la défense, on aura forcément moins d'angle de jeu qu'en démarrant du flanc. Le décrochage rapide du milieu défensif pour recevoir le ballon dans les pieds sera évidemment très important pour pouvoir se libérer du marquage mais également pour libérer la zone "supérieure" du jeu afin d'atteindre un demi-d'aile ou un soutien d'attaque voire un attaquant qui décroche très bas. Il sera également possible de trouver des solutions au départ de l'axe vers les flancs (demis-d'aile ou défenseurs latéraux s'intégrant dans l'échelon supérieur). Mais dans tous les cas de figure, cela dépendra du comportement de l'adversaire et de la pression qu'il exercera sur notre compartiment médian qui devra beaucoup se déplacer pour échapper au marquage de l'adversaire. Ces déplacements devront offrir un angle de jeu adéquat au partenaire en possession du ballon ou alors pour libérer un espace pour un autre partenaire. Bref, l'entrejeu doit pouvoir jouer dos au but avec un adversaire pressant, dans des espaces réduits où les qualités techniques devront être au-dessus de la moyenne.Le jeu au départ des flancsCelui-ci aura l'avantage d'offrir un angle de jeu vers l'intérieur plus important et permettra la réalisation du jeu en triangle qui reste un excellent moyen d'éliminer des adversaires et de gagner de la hauteur dans le jeu. Les capacités de décrochage rapide du demi-défensif seront naturellement prépondérantes afin d'offrir des solutions au porteur du ballon.Les types de demi-défensif: -un joueur qui décroche très bas presque au niveau de la défense et qui aime recevoir le ballon dans les pieds afin d'avoir tout le jeu devant lui, -un récupérateur qui par ses courses va libérer l'espace central afin de trouver appui sur un autre joueur qui a profité de son mouvement, -un demi-défensif évoluant un peu plus haut et n'ayant aucune crainte à recevoir le ballon avec un adversaire dans son dos.Les conditions d'une bonne circulationLa circulation du ballon devra être travaillée lors des entraînements en fonction du type de joueurs que l'on possède. Le mieux évidemment est d'avoir des joueurs complets capables aussi bien de chercher la profondeur que de recevoir le ballon dans les pieds ou de décrocher. Malheureusement, ce ne sera pas toujours possible et il faudra alors choisir le style qui conviendra le mieux. Un système avec deux demis-défensifs devra être bien au point pour éviter que ces deux joueurs "n'écrasent" trop le jeu ou ne ferment les espaces afin d'empêcher la pratique de cette construction courte vers le centre du jeu. Car il faudra être audacieux et oser donner le ballon même en cas de risque de perte de balle. Notez que le jeu long sera également présent afin de varier la manière de remonter le terrain pour perturber l'adversaire. L'intégration d'un défenseur central dans le milieu du jeu favorisera le jeu court et offrira une solution supplémentaire au porteur du ballon. La bonne qualité de la pelouse fera que cette tactique sera plus facilement réalisable. Soyons vigilants et évitons les passes latérales qui risquent d'être interceptées et mettre toute l'équipe hors position.Etienne Delangre