La sélection de René Vandereycken a démontré qu'il y avait du talent belge en Hollande... mais Gill Swerts et Thomas Vermaelen ne sont sans doute que les arbres qui cachent la forêt. Het Belang van Limburg nous apprend ainsi que, dans les équipes d'âge du PSV, pratiquement un joueur sur trois est Belge : 42 sur 150 ! Et pourtant, fait remarquer le journal, pratiquement a...

La sélection de René Vandereycken a démontré qu'il y avait du talent belge en Hollande... mais Gill Swerts et Thomas Vermaelen ne sont sans doute que les arbres qui cachent la forêt. Het Belang van Limburg nous apprend ainsi que, dans les équipes d'âge du PSV, pratiquement un joueur sur trois est Belge : 42 sur 150 ! Et pourtant, fait remarquer le journal, pratiquement aucun d'entre eux n'arrive en équipe Première. C'est pour les aider à franchir cette étape que le club a engagé Luc Nilis. " Nos jeunes sont beaucoup trop timides par rapport aux Hollandais ", dit l'ex-Diable Rouge dont le fils, Arne (15 ans), joue à Genk. Trois des 30 scouts du PSV travaillent sur la Belgique. Jusqu'à l'âge de 14 ans, le club n'engage pas de joueurs habitant dans un rayon de plus de 50 km. Les autres sont placés dans des familles d'accueil et vont à l'école dans des établissements avec lequel le club a des accords. Quatre des six minibus du club se rendent ainsi chaque jour en Belgique. La moitié (23 sur 42) des jeunes Belges du PSV sont originaires du Limbourg. " Chaque jour, des joueurs viennent se présenter ", explique Gerrit van Tilburg, responsable du scouting. " Mais notre ligne de conduite est claire : c'est nous-mêmes qui devons découvrir les bons joueurs car nous voulons éviter trop de déchets. Nos équipes sont évaluées chaque semaine et les joueurs reçoivent un premier rapport à la trêve hivernale. En avril, nous décidons s'ils restent ou pas ". Chez nous, le PSV collabore avec KVSK United et le FC Turnhout mais pas avec Genk ni St-Trond. Très peu de jeunes joueurs de cette région font d'ailleurs partie des équipes du club hollandais. " Parce que c'est trop loin ", précise Van Tilburg. " Deux heures et demie de trajet par jour, c'est trop pour ces gamins. Nous ne faisons exception que pour les tout bons ". Actuellement, trois joueurs Limbourgeois seulement font partie du noyau Espoirs du club. Parmi les autres équipes d'âge, on retrouve deux joueurs aux noms connus : Andreas Pereira (9 ans) et Hans Vanaken (13 ans), respectivement fils de Marcos (KVSK United) et de Vital (ex-Lommel). A noter aussi que Jelle Evens, frère du défenseur de Westerlo, est affilié au PSV mais prêté à RKC. P. SINTZEN