Par le biais de son avocat, Stéphane Brancart, l'AFC Tubize a fait savoir au président du Tribunal de l'Entreprise du Brabant Wallon qu'il pouvait vendre deux joueurs pour des montants élevés. Il s'agit des Chinois Luo Xin et Mu Yiming, âgés de 20 ans. Sport/Foot Magazine a eu accès à la lettre du conseil du club.
...

Par le biais de son avocat, Stéphane Brancart, l'AFC Tubize a fait savoir au président du Tribunal de l'Entreprise du Brabant Wallon qu'il pouvait vendre deux joueurs pour des montants élevés. Il s'agit des Chinois Luo Xin et Mu Yiming, âgés de 20 ans. Sport/Foot Magazine a eu accès à la lettre du conseil du club. Xin n'a encore joué que sept matches de championnat sous le maillot de Tubize, quatorzième en D1 amateurs. Pourtant, selon Brancart, le jeune défenseur chinois intéresse trois clubs de son pays : Tianjin Tianhai, Guangzhou Evergrande et Shenzhen, soit deux clubs de D1 et un club de D2 qui seraient prêts à payer entre 700.000 et un million d'euros. Le deuxième Chinois, Yiming, n'a disputé que le match de coupe de Belgique face au Stade Brainois, en août 2018. Selon Brancart, le club de D2 chinoise de Chengdu Better City serait pourtant prêt à dépenser 500.000 euros pour s'adjoindre ses services. L'avocat de Tubize écrit également qu'en ce qui concerne Yiming, un pré-accord est déjà signé mais que le coronavirus a retardé la transaction. Le club prêt à payer un demi-million pour Yiming est en effet le club où les deux Chinois évoluaient avant leur arrivée à Tubize. En proie à des problèmes financiers, l'AFC Tubize a demandé et obtenu, à la fin de l'année dernière, une protection à l'égard de ses créanciers. Il demande à présent que celle-ci soit prolongée et s'appuie pour cela sur les perspectives engendrées par les accords avec les Chinois. Tubize est descendu de D1B en fin de saison dernière. Selon Brancart, cela a provoqué une forte diminution de l'aide apportée par les investisseurs coréens. Le budget du club serait passé de 3,9 à 1,5 million. Brancart souligne aussi que, le mois dernier, la dette était encore de 1,2 million d'euros. Hasard ou pas, il s'agit de la somme que, selon lui, la vente de Xin et Yiming rapporterait.