L'enquête menée par Sport/Foot Magazine a reçu 2.996 réponses : 1.001 francophones et 1.995 néerlandophones. Ce sont principalement des hommes (90,6%) qui ont rempli le questionnaire, mais 1 répondant sur 10 (9,4%) était quand même une femme. À noter également : plus de 60 % avaient entre 35 et 64 ans ( voir tableau 1).
...

L'enquête menée par Sport/Foot Magazine a reçu 2.996 réponses : 1.001 francophones et 1.995 néerlandophones. Ce sont principalement des hommes (90,6%) qui ont rempli le questionnaire, mais 1 répondant sur 10 (9,4%) était quand même une femme. À noter également : plus de 60 % avaient entre 35 et 64 ans ( voir tableau 1). Près de 20 % (19,2) des interrogés avaient même plus de 65 ans. Seuls 229 jeunes - moins de 24 ans - ont répondu aux questions, ce qui représente 7,6 %. L'enquête a donc touché principalement un public plus âgé. On s'en aperçoit également lorsque la profession a été mentionnée : près d'un quart a répondu " pensionné ". La plupart des répondants sont cependant soit " employé ou fonctionnaire " (33,9%), suivis par les " pensionnés " (24,2%), les " cadres " (15,7%) et les " ouvriers " (10,1%). Seulement 5,3 % sont des étudiants. Les questions posées avaient trait à l'UEFA Champions League. L'objectif était de déterminer dans quelle mesure le grand bal des champions était suivi en Belgique. Et les conclusions sont parfois étonnantes. La première question concernait le club favori en D1A. Chez les francophones, le Standard (35,1%) est arrivé en tête, devant Anderlecht (33,8) et Charleroi (10,7). Chez les néerlandophones, le Club Bruges (30,2) précède Anderlecht (21,6) et le KRC Genk (8,0). À noter que 13 % des répondants ont déclaré n'être supporter d'aucun club de D1A. La plupart d'entre eux (58,3%) sont également supporters d'un club étranger. Un premier résultat étonnant provient d'une question à choix multiple : " Laquelle des compétitions suivantes suivez-vous ? " ( voir tableau 2) On ne s'étonnera pas que la Coupe du Monde (91,8%) et le Championnat d'Europe (88,2) aient été très suivis, vu la période de haute conjoncture traversée par les Diables Rouges. Mais le fait que la Ligue des Champions (91,4) soit plus suivie que notre propre Jupiler Pro League (87,1) est surprenant. La Ligue Europa a aussi ses fans : avec 81,2 %, elle est plus suivie que la Premier League (69,4), la Bundesliga (42), la Primera División (40) et d'autres championnats étrangers. Comme on pouvait s'y attendre, les francophones s'intéressent plus à la Ligue 1 (36,1%) que les néerlandophones (24,7), tandis que l'inverse est observé pour l'Eredivisie (suivie par 34,9 % des néerlandophones contre seulement 12,2 % des francophones). 60 % des répondants estiment que le football le plus attrayant est produit en Ligue des Champions ( voir tableau 3). Le bal des champions précède la Premier League (38,2), la Coupe du Monde (30,5), le Championnat d'Europe (9,9) et surtout la Jupiler Pro League (4,8). La Ligue des Champions arrive aussi au premier rang en ce qui concerne l'horaire des matches et le nombre de matches. Selon les personnes interrogées, la C1 possède aussi la meilleure formule de compétition. L'enquête s'est ensuite intéressée plus spécifiquement à la Ligue des Champions. 40 % des répondants affirment regarder (presque) tous les matches. 39 % affirment ne regarder que les matches dont ils attendent beaucoup de spectacle. Et 19 % regardent un match de temps en temps. Les 2 % restants ne regardent soit jamais de match de C1, soit jamais de match du tout. L'endroit préféré pour suivre un match de C1 est à la maison, dans son fauteuil : c'est le cas pour 86,3 % des interrogés. 13,1 % se déplacent parfois avec des amis, de la famille ou optent pour le café pour une soirée de C1. La télévision reste le média principal, même si 10 % affirment suivre un match de C1 au stade. Plus le public est jeune, plus le média peut être également le smartphone ou la tablette ( voir tableau 4). Ainsi, 37,1 % des répondants âgés de moins de 34 ans affirment suivre parfois un match de C1 sur leur smartphone, et 22,5 % parfois sur leur tablette. 5,9 % des plus de 65 ans regardent parfois aussi la C1 sur leur tablette. Même si le smartphone et la tablette progressent, la télévision conserve donc pour le moment sa place de n°1. La radio, avec seulement un peu plus de 4 %, semble être une espèce menacée. Interrogés sur le meilleur moment pour suivre un match de football en général, la plupart des gens (38%) répondent que tous les moments sont bons. Mais la préférence va quand même au mercredi (28,6%), davantage qu'au samedi (12,2) ou qu'au dimanche (5,6). Le mardi soir obtient aussi de bons chiffres (9,4). Le point suivant de l'enquête concernait l'édition actuelle de la Ligue des Champions. À la question de savoir quelle est votre équipe favorite, le Club Bruges (29,4%) arrive en tête devant le FC Barcelone (27,7) ( voir tableau 5). Arrivent ensuite : Manchester City (24,5), le Real Madrid (13,4), Liverpool (10,3), le Bayern Munich (8,6), Manchester United (7,1) et la Juventus (5,8). À noter que 11,1 % affirment n'avoir aucune équipe favorite en Ligue des Champions. Le joueur favori des répondants est, avec une avance considérable, Kevin De Bruyne (36,1%). Le Belge de Manchester City devance Lionel Messi (22,5), Thibaut Courtois (13,1), Romelu Lukaku (12,9) et Cristiano Ronaldo (11,3) ( voir tableau 6). On retrouve trois autres Diables Rouges dans le Top 10 : Dries Mertens (7,9), Vincent Kompany (7,9) et Axel Witsel (4,3). De Bruyne est surtout cité comme joueur favori par les fans du KRC Genk, mais les supporters d'autres clubs le portent en haute estime également. Il obtient même plus de voix de la part des supporters du Standard que l'enfant de la maison, Witsel. CR7 est surtout adoré par les fans de Charleroi. Les Carolos citent également la Juventus comme leur deuxième club préféré. Seul le FC Barcelone est un rien plus populaire au Pays Noir. Le lauréat dans la catégorie des " entraîneurs préférés " est celui de Manchester City : Pep Guardiola obtient 35,1 % des voix. Il devance Jürgen Klopp (13,3) et... Ivan Leko (8,6). À noter que Klopp est surtout apprécié par les francophones, et Guardiola par les néerlandophones. 20,1 % des francophones ont affirmé que l'Allemand était leur entraîneur préféré, contre seulement 9,8 % des néerlandophones. Pour Guardiola, la proportion est inversée (37,2 contre 31%). Leko obtient surtout des voix de la part des supporters du Club Bruges (30,7%) et de Courtrai (19%). À noter que 53,3 % des supporters de Gand ont affirmé que le Catalan était leur entraîneur préféré. Reconnaissent-ils par là l'importance de ce coach pour leur concitoyen Kevin De Bruyne (originaire de Tronchiennes) ? Ou la visite de Guardiola à la KDB Cup à Tronchiennes a-t-elle aussi influencé leur choix ? Important aussi : plus de 20 % des sondés ont affirmé ne pas avoir d'entraîneur préféré. Les deux équipes que les personnes interrogées attendent en finale sont : Manchester City (42,5%) et le FC Barcelone (41,3). Selon elles, le Real Madrid (28,3), la Juventus (22,4), le Bayern Munich (17,5) et le PSG (14) ont aussi de bonnes chances d'être présents au Wanda Metropolitano le 1er juin 2019. Une équipe belge peut-elle gagner la Ligue des Champions ? Impossible ! C'est ce qu'affirment 68,5 % des participants à l'enquête. Certains optimistes pensent pourtant que c'est parfaitement possible et même dans un délai de cinq ans (3,4%). D'autres, plus prudents, estiment que c'est possible mais pas dans un délai de cinq ans (9,5) ni même dans un délai de dix ans (13,9). Les pronostics concernant le Club Bruges cette saison sont réalistes : 43,8 % - dont près de 60 % de supporters d'Anderlecht - estiment que les BlauwenZwart termineront à la 4e place de leur poule et 39,1 % pensent qu'une 3e place est possible. Vous êtes malgré tout 6,4 % à estimer qu'un 1/8 de finale est possible pour le Club et même 5 % à estimer que les Brugeois atteindront les quarts de finale. Les plus optimistes voient même les BlauwenZwart en demi-finale ou en finale, mais le pourcentage est infime. La présence d'une équipe belge en Ligue des Champions rend le championnat de Belgique plus attrayant pour la plupart des répondants (61,9%). À noter que 36,1 % estiment que l'attractivité de la C1 ne dépend pas de la présence, ou non, d'une équipe belge.