La cour belge d'arbitrage du sport (CBAS) ne peut respecter son planning initial pour le traitement du volet match-fixing de l'opération Mains Propres. Le FC Malines, champion de D1B, est inculpé de falsification de son match contre Waasland-Beveren le 11 mars 2018. Initialement, la CBAS, l'instance qui traite ce dossier en appel, devait entamer ses plaidoyers cette semaine mais elle n'y parvient pas. Le timing est important car le moment où le jugement sera rendu déterminera si une éventuelle sanction sportive vaudra dès la saison prochaine ou pas. Si le verdict définitif tombe avant le 15 juillet, une relégation est possible dès cet été. Sinon, elle ne le sera que l'été prochain, au plus tôt.
...