Le peloton traverse un paysage désolé. Lors de la troisième étape ...

Le peloton traverse un paysage désolé. Lors de la troisième étape du Giro, les coureurs sont passés par le désert israélien du Neguev : les routes étaient mauvaises et la chaleur insoutenable. Si la plupart des coureurs étaient positifs après le prologue de Jérusalem, le discours était différent après les deux étapes suivantes.