T immy Simons va devoir s'habituer à de nouvelles têtes. Classé 6e, Nuremberg n'a pas lésiné sur les transferts. Déjà 9 arrivées et 10 départs dans le club du Diable Rouge. Un petit jeu où le champion se nomme Mainz (11/10). Néanmoins, si les transferts sont nombreux, les dépenses ne décollent pas. Jusqu'à present, seul le Bayern Munich a acheté un joueur à plus de 10 millions d'euros.
...

T immy Simons va devoir s'habituer à de nouvelles têtes. Classé 6e, Nuremberg n'a pas lésiné sur les transferts. Déjà 9 arrivées et 10 départs dans le club du Diable Rouge. Un petit jeu où le champion se nomme Mainz (11/10). Néanmoins, si les transferts sont nombreux, les dépenses ne décollent pas. Jusqu'à present, seul le Bayern Munich a acheté un joueur à plus de 10 millions d'euros. Comme à l'habitude, le club bavarois est le grand dépensier du marché allemand. Le FC Hollywood a déjà déboursé 30,5 millions d'euros dont 22 pour le seul Manuel Neuer. Le gardien de la Mannschaft, brillant avec Schalke l'an dernier, a signé un contrat de 5 ans. Le latéral droit Rafinha arrive de la Genoa pour 5,5 millions et le meilleur buteur de Bundesliga 2 avec Energie Cottbus, Nils Petersen (3 millions) prendra la place dans le noyau de Miroslav Klose, parti à la Lazio. Les Munichois ont également obtenu le prêt du jeune Japonais Takashi Usami (ex-Osaka) pour six mois et ne devraient pas en rester là. En effet, un défenseur central est attendu. Boateng (Manchester City) est la cible numéro un et Lyon a également été sondé concernant Lovren. Enfin, le club aimerait également attirer Arturo Vidal, courtisé par la Juve et l'AC Milan, mais Leverkusen ne semble pas disposé à brader le Chilien. Principal artisan du titre de Dortmund, Nuri Sahin est parti rejoindre le Real de Mourinho. Pour le remplacer, le Borussia a enrôlé le Croate du Club de Bruges, Ivan Perisic (5,5 millions) et l'international espoir allemand Ilkay Gündogan (Nuremberg) pour 4 millions. A Leverkusen, on a dégraissé le noyau avec pas moins de 10 départs dont celui du vétéran finlandais Sami Hyypiä. Sa succession sera dévolue à Ömer Toprak (Fribourg) acquis pour 3 millions. Auteur de 15 buts l'an dernier pour Nuremberg, le jeune international allemand André Schürrle (8 millions) rejoint également le club de Michael Ballack. Le passage du directeur sportif Frank Arnesen de Chelsea à Hambourg a laissé des traces. Le Danois a ramené quatre jeunes du club londonien. Mancienne, Töre et Sala à titre definitif, Burma en prêt pour une saison. Et cela pourrait continuer puisque le club hanséatique aimerait encore obtenir le prêt du Français Gaël Kakuta. Tous ces jeunes auront la lourde tâche de faire oublier les Ze Roberto, Trochowski (Séville), Mathijsen (Malaga) et autre Van Nistelrooy (Malaga) partis voir si l'herbe était plus verte ailleurs. La saison dernière aura vraiment été un enfer pour Brême, Schalke et Wolfsburg qui étaient plutôt habitués à jouer le haut du classement. Afin de remédier à la situation, le Werder a d'ores et déjà délié les cordons de sa bourse pour s'offrir l'international turc formé au Bayern Munich, Mehmet Ekici (5 millions). L'expérimenté Andreas Wolf (ex-Nuremberg) et Lukas Schmitz de Schalke rallient également les vert et blanc tandis que pas moins de 11 joueurs dont Samuel (Anderlecht), Frings (Toronto) et Pasanen (Salzbourg), font le chemin inverse. A Gelsenkirchen, on compte bien dépenser les 22 millions obtenus pour Neuer. L'international autrichien, Christian Fuchs (ex-Mainz) a déjà été transféré pour 3,8 millions mais Schalke a fait de l'achat d'un attaquant une priorité. Ses scouts ont passé beaucoup de temps en France. Nolan Roux, l'attaquant de Brest est sur leurs tablettes tout comme le Coréen de Monaco Park Chu-Yong et le milieu de terrain toulousain Etienne Capoue. Longtemps annoncé au Dynamo Kiev, l'attaquant sénégalais Papiss Cissé, fort de ses 22 buts avec Fribourg la saison passée serait également dans le viseur et ne serait pas contre l'idée de rester en Allemagne. Champion il y a deux ans, Wolfsburg n'a été que l'ombre de lui- même l'an dernier faute notamment à un mercato hivernal complètement raté ( Dzeko remplacé par... Mbokani). Bien décidé à redresser le tir, le club a réussi à convaincre le Croate Srdjan Lakic, en fin de contrat à Kaiserslautern de le rejoindre et a également fait revenir en Allemagne le Bosniaque Hasan Salihamidzic (ex-Juventus). Pas suffisant pour les dirigeants qui seraient prêts à mettre le paquet pour le Marseillais Lucho Gonzalez ou, à défaut, le Lyonnais Miralem Pjanic. Le nom de Jean-Alain Boumsong a également été avancé. Les clubs allemands ont décidé de miser sur les buteurs venant de championnats inférieurs. Ainsi, parant le probable départ de Cissé, Fribourg a misé sur un autre puncheur africain : Garra Dembélé, meilleur scoreur du championnat bulgare avec le Levski Sofia. Nuremberg a joué la carte du jeune Tchèque Thomas Pekhart, 18 buts avec le FK Jablonec tandis que Mainz a attiré le Nigérian Anthony Ujah, auteur de 13 buts en 12 matchs avec Lilleström. PAR JULES MONNIER