Le voici donc, ce livre sur Zinédine Zidane... Des mois qu'on en parle. Des mois qu'il suscite les fantasmes les plus fous. Quel secret cache-t-il ? Pourquoi l'ex-footballeur craint-il sa publication ? Et que penser des cambriolages commis chez deux personnes ayant eu accès au manuscrit ? Tout cela a contribué à attiser l'impatience des lecteurs avant la sortie en librairie ce 24 septembre de cet ouvrage écrit par la journaliste Besma Lahouri, collaboratrice régulière du Groupe Express-Roularta.
...

Le voici donc, ce livre sur Zinédine Zidane... Des mois qu'on en parle. Des mois qu'il suscite les fantasmes les plus fous. Quel secret cache-t-il ? Pourquoi l'ex-footballeur craint-il sa publication ? Et que penser des cambriolages commis chez deux personnes ayant eu accès au manuscrit ? Tout cela a contribué à attiser l'impatience des lecteurs avant la sortie en librairie ce 24 septembre de cet ouvrage écrit par la journaliste Besma Lahouri, collaboratrice régulière du Groupe Express-Roularta. Autant le dire tout de suite : les lecteurs en attente de révélations sulfureuses sur le Français le plus connu au monde seront déçus. Ces 420 pages ne sont pas un brûlot anti-Zidane et ne dévoilent pas de scandale. Par ailleurs, elles comportent des imperfections. L'écriture est inégale, la construction déroutante, la méconnaissance du football se devine au fil des erreurs... Pour autant, ces lacunes ne doivent pas masquer une qualité majeure : cette enquête est la plus complète jamais écrite sur le " système Zidane ". Sa manière de gérer son business, sa communication, son quotidien de star. Sa capacité à contrôler divers réseaux : les proches, les amis, les " conseillers ". La confiance absolue accordée à son entourage familial. Sa fidélité à Marseille, à ses origines modestes... Pour décrypter ce mode de fonctionnement, l'auteure s'est rendue en Espagne, en Italie, en Algérie. Elle a surmonté les obstacles - à commencer par le " verrouillage " de Zidane lui-même - et rencontré des dizaines de personnes. De l'ex-président du Real Madrid aux cousins algériens, de Michel Drucker aux publicitaires, tous racontent " leur " Zidane. Lahouri brosse ainsi le portrait d'un homme complexe et secret, soucieux de cloisonner sa vie pour mieux se protéger. Le lecteur découvre alors un Zizou méconnu, tour à tour ombrageux (d'après l'auteur, il écarte quiconque est suspecté de trop se répandre à son propos), attachant (pour son goût des plaisirs " simples ") ou généreux (avec ses proches ou avec l'association ELA). Dans un chapitre intitulé La question du dopage, Lahouri dévoile aussi un épisode surprenant. A l'occasion du Mondial 1998, Zidane avait été expulsé lors du match France-Arabie Saoudite. Le règlement préconise (sans obligation absolue) qu'en pareil cas le joueur sanctionné subisse un contrôle antidopage. Or ce ne fut pas le cas pour Zidane, comme le confirment deux personnes, dont un médecin de la FIFA. Lahouri s'appuie sur le témoignage d'un autre médecin de la fédération mondiale pour révéler encore que Zidane n'a pas, non plus, été contrôlé après son expulsion en finale de la Coupe du Monde 2006. L'auteure se garde bien d'en tirer des conclusions. Si ce n'est que Zidane a bénéficié, sur les terrains comme en-dehors, d'un statut et d'une aura à nuls autres pareils. D'où l'intérêt, aujourd'hui, de mieux connaître sa part d'ombre. par philippe broussard (l'express)