C'est la neuvième, et je me suis donné un mal de chien pour ne pas réutiliser le jargon des huit précédentes ! Maintenant, à vous de jouer, vous avez deux manières d'y succomber. Soit vous vous ruez dessus tout seul, parce que vous ne pouvez résister aux plaisirs solitaires. Soit vous la photocopiez pour vos potes quand elle est encore vierge, et vous la jouez tous ensemble, en vrais compétiteurs que vous êtes, durant le réveillon. Il y a 98 mots à trouver, les solutions se trouveront dans le numéro du 7 janvier. Facile, et pas cher puisqu'il n'y a rien à gagner, fors l'honneur ! Un conseil : n'essayez pas forcément de trouver dans l'ordre ! Ne me remerciez pas. Meilleurs v£ux.
...

C'est la neuvième, et je me suis donné un mal de chien pour ne pas réutiliser le jargon des huit précédentes ! Maintenant, à vous de jouer, vous avez deux manières d'y succomber. Soit vous vous ruez dessus tout seul, parce que vous ne pouvez résister aux plaisirs solitaires. Soit vous la photocopiez pour vos potes quand elle est encore vierge, et vous la jouez tous ensemble, en vrais compétiteurs que vous êtes, durant le réveillon. Il y a 98 mots à trouver, les solutions se trouveront dans le numéro du 7 janvier. Facile, et pas cher puisqu'il n'y a rien à gagner, fors l'honneur ! Un conseil : n'essayez pas forcément de trouver dans l'ordre ! Ne me remerciez pas. Meilleurs v£ux. L'assistance était n n n n n n n n n n , le manque de résultats amène toujours la n n n n n n n n n n n n du public, les supporters de la n n n n n n n n redeviennent vite des sportifs en n n n n n n n n n n : Marcel et ses n n n n n n n n détenaient la n n n n n n n n rouge, ce match contre l'n n n n n n n n n n n n n n était forcément un match de mal n n n n n . Aux dires d'une n n n n n n n n presse, l'entraîneur était sur un siège n n n n n n n n n : soit il parvenait ce soir, en dépit d'une pelouse n n n n n n d'eau, à n n n n n n le n n n n n n de jeu d'une équipe en pleine n n n n n , et remettait l'n n n n n n au milieu du n n n n n n n , soit la série n n n n n continuait. Dans ce cas, non seulement la nouvelle défaite transformerait son équipe en n n n n n n pour le n n n n et lui ferait n n n n n n n le fond, mais elle ferait aussi passer le coach à la n n n n n n n n n : adulé hier, n n n n n aujourd'hui, on jouerait pour Marcel la n n n n n des entraîneurs et il devrait se dire qu'il avait fait la saison de n n n n : lors de la précédente n n n n n n n n , il avait remporté le titre à la n n n n n n n n n n n n générale et l'équipe n n n n n n n n maintenant à l'n n n n n n n supérieur : mais elle était désormais le petit n n n n n n de sa division ! En football, la n n n n tourne très n n n n et il n'y a qu'une n n n n n n , celle du n n n n n n n : Marcel gardait aujourd'hui le même n n n n n n n n n n qu'hier, n'empêche que l'on parlait de n n n n n n n n d'un système... Nul n'est n n n n n n n n en son n n n n ! Fidèle n n n n n n n n n du club, on accusait aujourd'hui Marcel d'avoir n n n n n n n n n des attaquants aux noms n n n n n n n n n qui jouaient pour la n n n n n n n , et des défenseurs se faisant régulièrement n n n n n n dans la n n n n n n . Marcel savait seulement qu'il avait hérité hier d'une n n n n n n n n n n spontanée de bon joueurs aujourd'hui sur le n n n n n n , et de ce n n n n de chance indispensable à la n n n n n n n n d'un titre. C'était le match-n n n n n par n n n n n n n n n n. Marcel avait réintégré Tof, acquis sur sa réputation de buteur n n n n n n n n n n , de fine n n n n n n n n , dans le onze de n n n n n n . En conséquence, Benoît, un vieux de la n n n n n n n qui avait fait ses n n n n n n n mais qui était souvent victime de sa n n n n n n n n n n n , faisait une fois de plus les n n n n n de l'n n n n n n n n n . Mais Tof fit travailler le n n n n n n n au marquoir dès après qu'on ait joué le n n n n : en dépit d'une n n n n n de jambes, il glissa le n n n n dans un trou de n n n n n n , et celui-ci s'en vint n n n n n n dans les filets. Au n n n n n d'heure, Marcel se paya une grosse n n n n n n n lorsque l'adversaire revint au n n n n n sur un contre n n n n n n n n n , mais l'n n n n n en n n n n , qui n'avait pourtant rien d'un n n n n referee, prétexta un hors-jeu de n n n n n n n n pour ne pas n n n n n n n le but ! A la demi-n n n n n , Benja, qui se savait visionné par les n n n n n n n n n n du Real n n n n n n , y alla d'un n n n n n n n n acrobatique qui s'en vint n n n n n n n n le n n n n n n n du but : n n n n n n n n n " Pas de Chance ", mais le geste n n n n n n à lui seul le n n n n n n n n n n n ! Ce fut tout côté n n n n n : les visiteurs prirent ensuite la n n n n n n n n n des n n n n n n n n n n . Mais le gardien Sam était dans un grand n n n n , le grand Michel régulait le n n n n n n aérien, Didier-le-stoppeur tenait la n n n n n n haute à son n n n n n n n n direct : tous firent à la fois preuve d'n n n n n n n n n n et front dans l'n n n n n n n n n . Le match, qui ne resterait pas dans les n n n n n n n , vit ainsi la victoire des n n n n n n de Marcel par le n n n n petit n n n n n . Mais le but de Tof apportait une grosse bouffée d'n n n n n n n , et pèserait n n n n n dans la n n n n n n n au n n n n n n n n final. par Bernard JeunejeanJouez-la TOUS ENSEMBLE, en vrais COMPéTITEURS que vous êtes, durant le RéVEILLON