Le club des 100

Sur notre cartoon en fin de magazine la semaine dernière, il manquait un homme. Ce dessin mettait à l'honneur Romelu Lukaku pour son entrée dans le club fermé des Diables comptant au moins cent sélections. Et donc, il manquait Toby Alderweireld, qui en est à 116 caps, soit le même total qu' Axel Witsel. Rappel du classement: Jan Vertonghen 132 matches, Witsel et Alderweireld 116, Eden Hazard 114, Dries Mertens 102, Romelu Lukaku 100. Le prochain membre sera logiquement Thibaut Courtois, neuvième actuellement avec ses 91 apparitions. Ce sera peut-être plus compliqué pour Thomas Vermaelen (85), par contre Kevin De Bruyne (84) rejoindra le cercle des centenaires.
...

Sur notre cartoon en fin de magazine la semaine dernière, il manquait un homme. Ce dessin mettait à l'honneur Romelu Lukaku pour son entrée dans le club fermé des Diables comptant au moins cent sélections. Et donc, il manquait Toby Alderweireld, qui en est à 116 caps, soit le même total qu' Axel Witsel. Rappel du classement: Jan Vertonghen 132 matches, Witsel et Alderweireld 116, Eden Hazard 114, Dries Mertens 102, Romelu Lukaku 100. Le prochain membre sera logiquement Thibaut Courtois, neuvième actuellement avec ses 91 apparitions. Ce sera peut-être plus compliqué pour Thomas Vermaelen (85), par contre Kevin De Bruyne (84) rejoindra le cercle des centenaires. Nader El-Sayed est brièvement passé par le Club Bruges à la fin des années 90. Mais c'est surtout sur le continent africain qu'il a fait un carton. Il a totalisé 110 matches avec la sélection égyptienne, il a gagné une Coupe d'Afrique des Nations et a été élu deux fois meilleur gardien d'Afrique. Il parcourt aujourd'hui le monde en tant que consultant télé. C'est maintenant son fils de 18 ans, Ahmed, qui fait parler de lui sur les terrains. Lui aussi joue dans le but. Il est international U20, et récemment, Zamalek, le géant du Caire, lui a fait signer un contrat de trois ans. En attendant de jouer en équipe première là-bas, il vient se faire les dents en Europe. Il est prêté pour deux ans au FC Vizela, un club qui vient de monter en D1 portugaise. Une plume pour deux lecteurs attentifs: Sami Mélard et Frank Van Loon. Deux fidèles de S port/Foot Mag qui nous ont fait remarquer qu'il y avait deux erreurs dans la page consacrée la semaine passée à Dante Vanzeir, élu joueur du mois d'août par les lecteurs et notre rédaction. Le but marqué cette saison par l'attaquant de l'Union dès la première minute n'était pas contre Courtrai, mais contre Malines. Et son but encore plus précoce la saison dernière, celui qui lui permet d'être le buteur le plus rapide de l'histoire de notre foot professionnel, c'était contre Deinze, pas contre Lommel. L'histoire a commencé en cours de semaine dernière. On a appris que pour le premier derby liégeois en championnat depuis un quart de siècle, des supporters du Standard pourraient "monter" au Pairay. Sauf qu'on leur interdisait de porter un maillot ou une écharpe de leur club. Question de sécurité, apparemment. Et c'était un match attrayant pour beaucoup de monde. La preuve: la direction de Seraing n'a pas pu accepter toutes les demandes de scouts, faute de place. Pas de derby pour les recruteurs de l'Atalanta Bergame, de Francfort et de Southampton, par exemple. On en revient aux maillots, aux écharpes, aux couleurs. Des écharpes souvenirs ont été fabriquées pour l'occasion, reprenant les couleurs et le logo des deux équipes. Et puis, les maillots portés par les joueurs ont ensuite été mis aux enchères, au profit des sinistrés des inondations de juillet. Fin des enchères ce samedi 18 à 15 heures. Rendez-vous sur matchwornshirt.com. À Anderlecht, la nouvelle extra-sportive du week-end a été l'annonce du départ de Craig Bellamy, à nouveau frappé par une dépression et en urgence médicale. "Le monstre qu'il avait maîtrisé il y a deux ans frappe à nouveau", a résumé Vincent Kompany. Un Kompany qui perd son adjoint alors qu'il avait à peine digéré le départ d'un autre assistant, Aaron Danks. Avant de passer T2, Bellamy s'était occupé des jeunes et il avait bien participé à l'éclosion de joueurs comme Jérémy Doku, Yari Verschaeren et Albert Sambi Lokonga. Ce départ a éclipsé la présence en tribune, pour le festival contre Malines, de Patrick Lefevere. Donc, il n'était pas aux championnats d'Europe de cyclisme pour assister à la défaite de son poulain Remco Evenepoel dans un sprint à deux. Alors, le bras d'honneur de Remco, il était destiné à son adversaire qui n'avait pas pris de relais ou à son gourou qui avait préféré passer son dimanche au foot?