Courtrai seul en tête

Après deux journées de championnat, Courtrai est le seul leader de D1A. Le KVK a pour le moment réalisé un sans-faute (100% de victoires), avec six points pris, trois buts marqués et aucun encaissé. Dimanche dernier, les Kerels se sont imposés par le plus petit écart au Bosuil, contre l'Antwerp, par l'intermédiaire de Faïz Selemani, auteur de son deuxième goal de la saison. Une semaine plus tôt, ils l'avaient emporté à domicile face à Seraing (2-0), au stade des Éperons d'or, grâce à des réalisations du Comorien et de l'éternel Teddy Chevalier. Les hommes de Luka Elsner tenteront de conserver leur première place samedi prochain face au vic...

Après deux journées de championnat, Courtrai est le seul leader de D1A. Le KVK a pour le moment réalisé un sans-faute (100% de victoires), avec six points pris, trois buts marqués et aucun encaissé. Dimanche dernier, les Kerels se sont imposés par le plus petit écart au Bosuil, contre l'Antwerp, par l'intermédiaire de Faïz Selemani, auteur de son deuxième goal de la saison. Une semaine plus tôt, ils l'avaient emporté à domicile face à Seraing (2-0), au stade des Éperons d'or, grâce à des réalisations du Comorien et de l'éternel Teddy Chevalier. Les hommes de Luka Elsner tenteront de conserver leur première place samedi prochain face au vice-champion de Belgique, Genk (coup d'envoi à 20h45). À l'inverse de Courtrai, le Great Old n'a pas encore gagné depuis le début de la saison. Dimanche, Didier Lamkel Zé a assisté à la deuxième défaite de son équipe (en deux matches) face à Courtrai (0-1) depuis les tribunes du Bosuil. Mais une fois de plus, le Camerounais n'a pas fait les choses comme tout le monde puisqu'il s'est rendu en tribune presse pour suivre la rencontre. Un événement qui n'a pas manqué d'amuser les journalistes présents au stade, mais qui ne devrait pas plaider en faveur du joueur, déjà écarté du noyau par Brian Priske pour ses frasques à répétition. Une semaine après avoir réussi son entrée en lice contre Anderlecht (victoire 1-3 au Lotto Park), l'Union Saint-Gilloise a chuté pour son premier match à domicile, face au Club Bruges (défaite 0-1). Mais les Bruxellois, qui ont réalisé une première mi-temps de haut niveau, peuvent s'en mordre les doigts, et plus particulièrement Dante Vanzeir. En effet, l'attaquant de 23 ans a manqué plusieurs occasions de but contre les Blauw en Zwart. Avec un total de 1,23 xG ( expected goals, soit le nombre de buts attendu sur base des occasions créées), il a été plus dangereux que l'ensemble des hommes de Philippe Clement (0,77 xG), sans pour autant parvenir à trouver la faille. Pas de bol. Deux mois après la déception vécue à l'EURO, la Belgique se tourne vers la Coupe du monde 2022. Le 8 septembre prochain, les Diables rouges affronteront la Biélorussie, dans le cadre de la quatrième journée de qualification pour le Mondial au Qatar. Mais contrairement à ce qui était prévu initialement, la rencontre n'aura pas lieu à Minsk, capitale du pays, mais à Kazan, en Russie. Le match a été délocalisé en raison de la situation politique tendue en Biélorussie, marquée par des manifestations contre le pouvoir en place et le président Alexander Lukashenko. Pour rappel, à l'aller, les joueurs de Roberto Martínez avaient corrigé les Ailes Blanches en l'emportant 8-0 à Bruxelles. Dans notre dernier numéro, nous indiquions que seules trois des 18 équipes de D1A comptaient plus de Belges que d'étrangers dans leur noyau, une semaine avant le début du championnat. Un chiffre contesté par Olivier Smeets, responsable de la communication du Standard, qui affirme que le matricule 16 fait également partie de ce cercle fermé. Et pour cause, après avoir recompté, il s'avère que celui-ci a raison. Avec une proportion de 57%, le Standard est le club qui compte le plus de Belges au sein de son effectif, après Malines (64%), mais devant OHL (54%) et Ostende (52%).