Sambi-Olsson, destins croisés

Après plusieurs jours d'attente, le transfert d' Albert Sambi Lokonga à Arsenal a finalement été officialisé. Le 19 juillet dernier, le jeune Belge, formé à Anderlecht, a quitté les Mauves pour s'engager avec le club londonien jusqu'en 2026. L'indemnité de transfert est estimée à 17 millions d'euros par Transfermarkt. Puis, comme un coup du destin, deux jours plus tard, le Sporting a annoncé la signature d'un ancien Gunner pour le remplacer, en la personne de Kristoffer Olsson. Le milieu de terrain suédois est passé par l'académie des Rouge et Blanc entre 2011 et 2014. Il est arrivé à Bruxelles en provenance de Krasnodar et a joué ses premières minutes contre l'Union Saint-Gilloise ce week-end.
...

Après plusieurs jours d'attente, le transfert d' Albert Sambi Lokonga à Arsenal a finalement été officialisé. Le 19 juillet dernier, le jeune Belge, formé à Anderlecht, a quitté les Mauves pour s'engager avec le club londonien jusqu'en 2026. L'indemnité de transfert est estimée à 17 millions d'euros par Transfermarkt. Puis, comme un coup du destin, deux jours plus tard, le Sporting a annoncé la signature d'un ancien Gunner pour le remplacer, en la personne de Kristoffer Olsson. Le milieu de terrain suédois est passé par l'académie des Rouge et Blanc entre 2011 et 2014. Il est arrivé à Bruxelles en provenance de Krasnodar et a joué ses premières minutes contre l'Union Saint-Gilloise ce week-end. Dimanche, l'Union Saint-Gilloise a remporté le Derby de Bruxelles sur la pelouse d'Anderlecht, dans le cadre de la première journée de Pro League. Les hommes de Felice Mazzù se sont imposés sur le score d'un but à trois au Lotto Park. Selon Opta, il s'agit de la première victoire des Apaches en D1A pour depuis 48 ans, cinq mois et quatorze jours. Leur dernier succès, datant du 11 février 1973, présente d'ailleurs deux points communs avec celui acquis ce week-end. Premièrement, c'était aussi un derby, puisque la formation jaune avait pris le meilleur sur le Racing White (ancien RWDM). Deuxièmement, à l'époque, l'Union l'avait emporté sur le même score (1-3 à l'extérieur). Un air de déjà-vu. Quelques heures plus tôt, Eupen avait failli créer la surprise au Jan Breydel, face au Club Bruges. Malgré l'ouverture du score de Bas Dost, les Pandas ont inversé la tendance pour mener à la marque, grâce à des réalisations d' Edo Kayembe puis de Julien Ngoy. Une fois l'avantage pris, les germanophones ont joué la montre pour conserver les trois points. Une attitude qui a suscité la colère des supporters des Blauw en Zwart en tribune. D'après les calculs de Sporza, les Eupenois ont perdu près de 19 minutes sur l'ensemble de la deuxième période! Opta ajoute que sur les 105 minutes de jeu, seuls 58 ont été effectives. Mais le karma a frappé. L'Alliance a été punie en toute fin de rencontre, par un but de Charles De Ketelaere. À l'inverse, le Beerschot et le Cercle Bruges n'ont pas passé beaucoup de temps sur le terrain mardi soir. Les deux équipes se sont affrontées durant seulement 55 minutes au Stade Olympique d'Anvers. La rencontre s'est en fait déroulée sur deux jours. Pour rappel, celle-ci était initialement prévue samedi dernier, mais elle n'a pas pu aller jusqu'à son terme. En raison des pluies diluviennes qui se sont abattues sur Anvers ce jour-là, l'arbitre, Alexandre Boucaut, a été contraint de postposer la suite du match, après trente minutes d'interruption. Le chronomètre s'est arrêté à la 55e minute de jeu sur le score de 0-1 en faveur des Vert et Noir. Opposé à l'Antwerp, les Kakkers ont surpris le Great Old ce week-end. Menée par deux buts d'écart avant l'heure de jeu, la bande de Wouter Vrancken a renversé celle de Brian Priske, profitant d'un but contre-son-camp de Ritchie De Laet et d'un doublé express de Ferdy Druijf. Avec cette victoire, Malines est la seule équipe ayant disputé les play-offs la saison dernière à avoir remporté son premier match en 2021-2022. En ce qui concerne les formations présentes en play-offs 1, Genk n'a pu faire mieux qu'un match nul face au Standard, tout comme le Club contre Eupen, tandis que l'Antwerp et Anderlecht se sont inclinés. De leur côté, Gand et Ostende, engagés en play-offs 2 lors de l'exercice précédent, ont également chuté, respectivement face à Saint-Trond et Charleroi.