Bosuil Recycling

Puisque ça a si bien marché avec Dieumerci Mbokani et Lior Refaelov, l'Antwerp décide de lancer une nouvelle opération recyclage. Traduction: attirer une ex-valeur sûre de notre championnat, un joueur qui s'est fait oublier entre-temps. Cette fois, c'est Björn Engels qui s'engage au Bosuil. On l'a connu au sommet de son art avec le maillot du Club Bruges. Puis il a disparu des radars. À l'Olympiacos d'abord, ensuite à Reims et à Aston Villa. Il faut croire que le foot anglais n'était pas fait pour lui. Il a été blessé et la saison passée, il n'a pas joué une minute. Au total, 19 matches en deux ans avec ce club.
...

Puisque ça a si bien marché avec Dieumerci Mbokani et Lior Refaelov, l'Antwerp décide de lancer une nouvelle opération recyclage. Traduction: attirer une ex-valeur sûre de notre championnat, un joueur qui s'est fait oublier entre-temps. Cette fois, c'est Björn Engels qui s'engage au Bosuil. On l'a connu au sommet de son art avec le maillot du Club Bruges. Puis il a disparu des radars. À l'Olympiacos d'abord, ensuite à Reims et à Aston Villa. Il faut croire que le foot anglais n'était pas fait pour lui. Il a été blessé et la saison passée, il n'a pas joué une minute. Au total, 19 matches en deux ans avec ce club. Encore plus fort: le week-end dernier, un journal portugais a affirmé que Genk, mais aussi l'Antwerp tentaient de rapatrier Jan Vertonghen, sous contrat à Benfica. Un truc tellement gros que la direction du club de Lisbonne a jugé utile de réagir sur son site: pas question d'un départ. Ça peut paraître étonnant au regard de ce qu'il a montré depuis son arrivée en janvier: Majeed Ashimeru est transféré à Anderlecht, qui le louait à Salzbourg. On l'a peu vu en équipe A et il a rarement convaincu. Mais "Majeed a pleinement convaincu notre staff technique de ses qualités", dit le communiqué officiel. "Il s'est directement senti comme un poisson dans l'eau au Sporting et à Bruxelles." Vers la fin de la saison passée, on a été à deux doigts qu'il nous raconte toute son histoire. Le club nous avait booké une interview avec lui. Mais il a décliné au dernier moment. Raison invoquée: impossible d'accorder une interview pendant le ramadan. Le Standard va à nouveau porter des tenues Adidas, un remariage après 18 ans de bouderie réciproque. Une nouvelle anecdotique que le club a voulu faire mousser. D'abord en faisant savoir via son magazine qu'une nouvelle collaboration était engagée. Puis en postant un message sur Instagram qui en dit un peu plus, ou pas, sur le look des maillots et leur date de présentation. On ne tient plus. C'est une rareté: Dick Advocaat a répondu à la presse belge. Vous vous souvenez, c'est ce coach néerlandais qui avait accepté la mission de relever des Diables rouges dans le trou avant de nous planter, attirés par un énième contrat lucratif. Het Laatste Nieuws a réussi à l'avoir brièvement au téléphone. Il a dit: "Vous avez de la chance parce que je réponds rarement." Il a aussi raconté dans ce très court entretien que Kevin De Bruyne pouvait gagner le Ballon d'Or. Bien vu l'aveugle. Et aussi ceci: "Quand je repense à ce que j'ai fait avec l'équipe belge, je suis fier." Ceux-là, ça ose tout. Ostende s'attend à devoir laisser partir son Écossais Jack Hendry, une des révélations de la saison dernière. Ça n'étonne personne. Ce qui étonne, c'est le pedigree d'un joueur qui vient d'être recruté par le club côtier. Zech Medley, défenseur, culmine à 195 centimètres. Mais aussi: il est sorti du centre de formation de Chelsea. À seize ans, il a déménagé, mais en restant toujours à Londres: il s'est retrouvé à Arsenal. Il n'a jamais joué en pro là-bas. La saison passée, il a été prêté en Écosse, à Kilmarnock. À part ça, et toujours au rayon transferts, on entend que l'AC Milan se renseigne sur Roman Yaremchuk, l'Ukrainien de Gand qui fait un bon EURO.