De Bruyne ? Présent ! Porte ? Absent !

Kevin De Bruyne a choisi : entre un Danemark-Belgique pour une Ligue des Nations qui lasse les joueurs et la naissance de son troisième enfant, il a préféré le séjour à l'hosto. Et donc, le jour où les Diables se sont imposés dans le nord, il était aux côtés de sa femme pour assister à la venue de la petite Suri. On ne connaît pas la réaction de Richie Porte par rapport à cette faveur consentie par Roberto Martinez. L'Australien moulinait sur les pentes du Tour de France au moment où son épouse se préparait à accoucher de la petite Eloise. Sur Twitter, les réactions n'ont pas tardé. On a pu lire que c'était là une preuve supplémentaire qu'on mettait les footballeurs dans l'ouate pendant que les forçats de la route ne recevaient pas les mêmes passe-droits. O...

Kevin De Bruyne a choisi : entre un Danemark-Belgique pour une Ligue des Nations qui lasse les joueurs et la naissance de son troisième enfant, il a préféré le séjour à l'hosto. Et donc, le jour où les Diables se sont imposés dans le nord, il était aux côtés de sa femme pour assister à la venue de la petite Suri. On ne connaît pas la réaction de Richie Porte par rapport à cette faveur consentie par Roberto Martinez. L'Australien moulinait sur les pentes du Tour de France au moment où son épouse se préparait à accoucher de la petite Eloise. Sur Twitter, les réactions n'ont pas tardé. On a pu lire que c'était là une preuve supplémentaire qu'on mettait les footballeurs dans l'ouate pendant que les forçats de la route ne recevaient pas les mêmes passe-droits. Ou alors, finalement, les vrais hommes sont peut-être ceux qui assistent leur moitié dans les moments compliqués ? À débattre. Fin août, l'inégalable Michou, 74 balais et toujours aux commandes de son bistrot La Coupe, en face de l'entrée principale du stade d'Anderlecht, lançait un cri d'alarme dans un journal flamand : " On a le couteau sur la gorge. " Aujourd'hui, elle revoit enfin la vie en mauve. Les abonnés du Sporting peuvent choisir un des trois prochains matches à domicile pour assister à du foot en live. Aucune affiche là-dedans (Cercle, Eupen, Louvain), mais c'est déjà du bonheur. Le protocole diffusé par le club est hyper strict en matière d'heure d'entrée dans le stade, placement dans les tribunes, etc. Le bourgmestre, qui a validé le retour des fans, se réjouit pour les petits indépendants du quartier : " La possibilité d'ouvrir le stade et les établissements horeca des alentours sera une vraie bulle d'oxygène. " Pour que tout se passe bien et pour que nos clubs puissent, à moyen terme, faire entrer encore plus de monde, il n'y a plus qu'à appliquer les règles. Dont celle-ci, qui ne sera pas la plus simple à respecter : " À proximité du stade, l'obligation de porter le masque et de conserver ses distances sera aussi d'application. Boire un verre ou manger quelque chose dans l'un des cafés ou restaurants situés dans ou autour du stade ne sera possible que lorsque vous êtes assis et selon les mesures qui sont en vigueur pour l'horeca. " On aimerait bien, mais on craint plutôt des scènes comparables à ce que l'on voit dans les ascensions du Tour de France. Après dix ou quinze pintes, il y a toujours des petits trucs qu'on oublie. Notre sélection U17 a fait fort. En préparation d'un match contre l'Allemagne, ce ne sont pas moins de 17 personnes de la bulle qui ont été testées positives au coronavirus. Point positif : un seul joueur présentait des symptômes. Point négatif, du côté de Genk : sept joueurs positifs, rien que dans ce club. Et un cluster, un. Dirk Deferme, l'ancien pro qui suit le championnat de Belgique féminin pour un quotidien flamand, analyse de façon étonnante le rapatriement de Tessa Wullaert. Avec elle, Anderlecht semble clairement trop fort pour la concurrence. Les Mauves en sont à deux victoires en deux matches, et la Red Flame vient de claquer six buts contre Zulte Waregem entre la 53e minute et la fin du match. Un exploit à la Robert Lewandowski, qui avait réussi le même genre de truc avec le Bayern. En entendant que le retour de Wullaert était " une bonne chose " pour notre football, Deferme a réagi à sa manière : " Dès que la nouvelle a été connue, ça a été un sujet d'inquiétude. Anderlecht est beaucoup trop fort. L'écart par rapport aux nouvelles équipes de ce championnat est bien trop important. Quand j'ai appris que Wullaert allait revenir, j'ai directement trouvé que ce n'était pas bon. Parce qu'elle est trop forte pour la Super League. C'est bien pour elle qu'elle puisse recharger ses batteries en Belgique après avoir vécu longtemps loin des gens qu'elle aime, mais bon... "