" Bonne soirée, Monsieur Coucke "

Marc Coucke était officiellement " retenu par d'autres obligations " vendredi dernier, quand Anderlecht s'est déplacé à Ostende. C'était sans doute mieux comme ça, vu les incidents de la saison dernière, quand il avait dû quitter le stade comme un voleur après une altercation avec la direction actuelle du club côtier. Vendredi, il n'était présent que virtuellement, représenté en tribune avec un gros nez rouge.
...

Marc Coucke était officiellement " retenu par d'autres obligations " vendredi dernier, quand Anderlecht s'est déplacé à Ostende. C'était sans doute mieux comme ça, vu les incidents de la saison dernière, quand il avait dû quitter le stade comme un voleur après une altercation avec la direction actuelle du club côtier. Vendredi, il n'était présent que virtuellement, représenté en tribune avec un gros nez rouge. Décidément, le début de saison est bien compliqué pour lui. On nous rapporte une scène survenue quelques jours plus tôt, à l'occasion du déplacement de Mouscron à Anderlecht. Un témoin accidentel, qui était au bon endroit au bon moment. " Je quittais le stade pour aller vers le parking. Je n'avais pas vu qu'il y avait, derrière moi, Marc Coucke avec sa femme, ses enfants et le petit chien... J'ai entendu un steward placé devant moi lancer : Bonne soirée, Monsieur Coucke. Sa réponse a fusé : Bonne soirée ? Tu te fous de ma gueule ? " Clairement, l'égalisation de Bison Gnohéré dans les arrêts de jeu passait mal. On vous parle ci-contre de la catastrophe à laquelle la Pro League a échappé de justesse. Sans un coup de fil de la Belgian Federation of Football Agents, il y aurait eu un gros couac en matière de dates de mercato. L'affaire a été publiée dans la presse flamande mercredi dernier, et pas étonnant que la BFFA ait directement posté l'article en question sur sa page Facebook. Vu la relation délétère entre cette association et une Pro League qui refuse de la calculer, ce petit tacle à la gorge était inévitable. La publication a vite été likée. Ont levé le pouce : Jesse De Preter, président de la BFFA. Et des membres : Guy Vandersmissen, Gunter Thiebaut. Aussi Ghislaine Dubois, vice-présidente de la BFFA et collaboratrice de l'agence de Didier Frenay. Et même Patrick De Koster. Un dernier like avant de filer à l'ombre, quelques heures plus tard. David Delferière, le président de l'ACFF, en a plein les pieds. L'UR Namur tanne de nombreux clubs francophones pour qu'ils votent l'annulation des descentes 2019-2020, à l'image de la faveur qu'on a faite à Waasland-Beveren plus haut. Le président craint que l'initiative des Namurois reporte la reprise des championnats amateurs. Pendant ce temps-là, on a revu son fils Sébastien sur un terrain. Il est suspendu depuis l'éclatement de l'opération Mains Propres. Pour lui comme pour les agents impliqués, on attend toujours un verdict. La semaine passée, donc, il a repris son sifflet pour diriger un match amical entre Soignies, son club, et le Stade Brainois, club de Thierry Hazard. Son commentaire d'après-match : " L'arbitrage, c'est comme le vélo, ça ne se perd pas. " Roman Yaremchuk a sorti la sulfateuse après la première victoire de Gand, mais vu la personnalité de sa victime, il risque de le payer cher. Son laïus, en résumé : " On a un jeu beaucoup trop défensif, on joue comme une équipe de D2. On a du mal avec ça, on ne comprend pas la tactique. On ne va jamais se qualifier pour la Ligue des Champions si on continue comme ça. On n'a pas représenté La Gantoise, on doit évoluer comme une équipe du top. " On entend que les Buffalos en auraient marre de devoir surtout suivre leurs adversaires sur toute la superficie du terrain. Cette bonne vieille recette de Laszlo Bölöni a fonctionné à l'Antwerp, mais elle passe mal à la Ghelamco. La réponse du Roumain a été immédiate. " S'il n'est pas content, il doit se chercher un autre club. Si je dois écouter les avis de tous mes joueurs, je n'en sortirais pas. J'ai 26 joueurs de champ et trois gardiens. Si je dois écouter tout le monde, je peux me tirer une balle dans la tête. " Curieux de voir le temps de jeu de Yaremchuk lors des prochains matches. Het Laatste Nieuws publie chaque lundi son équipe idéale du week-end. Visiblement, les journalistes flamands tolèrent la suprématie des Wallons en D1A ! Dans cette équipe, on trouve trois joueurs du Standard ( Bodart, Raskin, Lestienne) et deux de Charleroi ( Dessoleil, Morioka).