Jordan est de sortie

On ne le voit plus beaucoup sur les terrains et ce n'est pas nouveau. Même s'il progresse : depuis le début du mois, il est de retour sur le banc de la Lazio. Ses deux problèmes : il sort d'une nouvelle blessure et son équipe est la révélation de la saison en Serie A, en jouant carrément le titre. Mais bon, Jordan Lukaku refait quand même parler de lui. Dans une interview télé à Eleven Sports, il a re-dézingué Marc Wilmots, quatre ans après l'EURO. Il a répété ce qu'il avait déjà dit et ça a refait le buzz. En conclusion, Willy est un coach low-cost et c'est confirmé qu'il y avait bien cette consigne résumant ses limites tactiques : " Passe à Eden. "

Un téléthon pour Kev' ?

Het Laatste Nieuws est le nouveau comptable de Kevin De Bruyne. En tout cas, le quotidien flamand a déjà fait des projections pour les prochaines saisons. Si la suspension de Manchester City en Ligue des Champions est définitivement confirmée, et si le Diable reste là-bas, il touchera 3 millions en moins par saison.

Toujours plus de pression sur les gilets oranges

Avant Genk - Standard, Michel Preud'homme a fait un laïus sur le fait que le Standard serait systématiquement désavantagé par les arbitres, qui ne donnent pas du jaune à tous les adversaires brisant les

actions offensives de son équipe. Après Genk - Standard, Hannes Wolf a lâché : " Ce n'est pas mon style de me plaindre des arbitres, mais ce qu'on a vu ce soir, c'était trop. " Bon, pas sûr que la victoire liégeoise s'explique juste par ça.

Mbokani et la malédiction Sport Foot Mag

On connaît la malédiction du Soulier d'Or, à laquelle Hans Vanaken fait joliment exception. Il y a, maintenant, la malédiction Sport Foot Mag. Il y a quelques semaines, les lecteurs ont élu Dieumerci Mbokani meilleur attaquant des 20 dernières années en championnat de Belgique. Résultat : il n'arrive plus à mettre la balle au fond. En tout cas sur des phases de jeu classiques. Il en est à 934 minutes sans but en championnat. Il a juste sauvé les meubles en marquant l'un ou l'autre penalty et en scorant en Coupe. Et même les penalties, maintenant, il ne les met plus nécessairement au fond. Celui qu'il a tiré ce week-end contre Charleroi devait être l'un des pires de sa carrière.

On ne le voit plus beaucoup sur les terrains et ce n'est pas nouveau. Même s'il progresse : depuis le début du mois, il est de retour sur le banc de la Lazio. Ses deux problèmes : il sort d'une nouvelle blessure et son équipe est la révélation de la saison en Serie A, en jouant carrément le titre. Mais bon, Jordan Lukaku refait quand même parler de lui. Dans une interview télé à Eleven Sports, il a re-dézingué Marc Wilmots, quatre ans après l'EURO. Il a répété ce qu'il avait déjà dit et ça a refait le buzz. En conclusion, Willy est un coach low-cost et c'est confirmé qu'il y avait bien cette consigne résumant ses limites tactiques : " Passe à Eden. " Het Laatste Nieuws est le nouveau comptable de Kevin De Bruyne. En tout cas, le quotidien flamand a déjà fait des projections pour les prochaines saisons. Si la suspension de Manchester City en Ligue des Champions est définitivement confirmée, et si le Diable reste là-bas, il touchera 3 millions en moins par saison. Avant Genk - Standard, Michel Preud'homme a fait un laïus sur le fait que le Standard serait systématiquement désavantagé par les arbitres, qui ne donnent pas du jaune à tous les adversaires brisant lesactions offensives de son équipe. Après Genk - Standard, Hannes Wolf a lâché : " Ce n'est pas mon style de me plaindre des arbitres, mais ce qu'on a vu ce soir, c'était trop. " Bon, pas sûr que la victoire liégeoise s'explique juste par ça. On connaît la malédiction du Soulier d'Or, à laquelle Hans Vanaken fait joliment exception. Il y a, maintenant, la malédiction Sport Foot Mag. Il y a quelques semaines, les lecteurs ont élu Dieumerci Mbokani meilleur attaquant des 20 dernières années en championnat de Belgique. Résultat : il n'arrive plus à mettre la balle au fond. En tout cas sur des phases de jeu classiques. Il en est à 934 minutes sans but en championnat. Il a juste sauvé les meubles en marquant l'un ou l'autre penalty et en scorant en Coupe. Et même les penalties, maintenant, il ne les met plus nécessairement au fond. Celui qu'il a tiré ce week-end contre Charleroi devait être l'un des pires de sa carrière.