Petit Robbie vs Grand Kobe

On aura à peine eu le temps de commenter le décès de Robbie Rensenbrink. Mourir le même week-end qu'une légende comme Kobe Bryant, c'est tout ce qu'il y a de pire, point de vue retombées. Dès son crash en hélico, le héros de l'histoire de la NBA a éclipsé l'ex-ailier d'Anderlecht. Ce lundi matin, quand on tapait Robbie Rensenbrink sur Google, on obtenait 250.000 résultats. Quand on entrait Kobe Bryant, ça grimpait à 423...

On aura à peine eu le temps de commenter le décès de Robbie Rensenbrink. Mourir le même week-end qu'une légende comme Kobe Bryant, c'est tout ce qu'il y a de pire, point de vue retombées. Dès son crash en hélico, le héros de l'histoire de la NBA a éclipsé l'ex-ailier d'Anderlecht. Ce lundi matin, quand on tapait Robbie Rensenbrink sur Google, on obtenait 250.000 résultats. Quand on entrait Kobe Bryant, ça grimpait à 423 millions. Dieumerci Mbokani a délivré l'Antwerp en fin de match contre Zulte Waregem, sur penalty. Un penalty provoqué indirectement par Didier Lamkel Ze, anti-héros quelques dizaines d'heures plus tôt pour avoir pris le ballon au moment de tirer des 11 mètres dans le match de Coupe contre Courtrai, et pour avoir loupé. Et une colère de Laszlo Bölöni, une. Contre Zulte Waregem, le Camerounais n'a quand même pas eu le cran d'exiger de tirer lui-même. Mais il s'en sort bien : alors qu'il avait été hué à sa montée au jeu, il a été applaudi pour avoir eu une bonne contribution dans la phase du but libérateur. Tout le monde est content, même le coach. Il y a deux grosses semaines, la police avait fait enlever une banderole Unioniste antifasciste dans le stade de l'Union Saint-Gilloise. Tollé chez une partie des supporters, suivi d'une réunion entre ces fans et la direction du club. La commune et la police ont proposé à l'Union de décider si de tels calicots pourraient encore entrer dans le stade à l'avenir. Le club a tranché : oui. Et dimanche dernier, on a donc revu ces slogans. Et entendu quelques chants Toute ma vie, je resterai antifasciste. Dans le calme. C'est une culture là-bas, visiblement. Un supporter s'est carrément fait tatouer une formule antifasciste sur le bras. Si Roberto Martinez emmène les Diables au Qatar en mars, c'est pour avoir " beaucoup de soleil " et aussi pour prendre " de la vitamine D. C'est une vitamine très importante, beaucoup d'études ont prouvé ses bienfaits. " À part ça, impossible de dire si l'Espagnol va prolonger son contrat. Seule certitude, confirmée par lui-même et son agent : pour le moment, il n'y a pas de discussions en cours.