VANDALISME À MOLENBEEK Le stade du RWDM a reçu la visite de vandales dans la nuit de mardi à mercredi. Les malfrats n'y sont pas allés de main morte, vidant des extincteurs sur les équipements des 600 joueurs de la RWDM Academy et volant quelques jeux de maillots au passage. Un préjudice estimé à une fourchette de 3 à 4000 euros. Ce n'est pas la première fois que le club molenbeekois fait face à un cambriolage : l'année passée, les télés des business avaient été volées. L'histoire repasse les plats, manifestement, du côté de la rue Malis car à l'époque où Johan Vermeersch était encore président du Brussels, les vols y étaient monnaie courante.

ROBIN SORT DU BOIS

Chapeau à Robin Lefever, un jeune referee de 29 ans, qui a fait son coming out dans de Krant van West-Vlaanderen, encourageant les arbitres et les joueurs, dans la même situation que lui, à imiter son exemple. Belle initiative ! Reste à voir combien vont en faire de même...

MBAYE AYE AYE... Lors de la conférence de presse précédant le match Antwerp-Club Bruges, Philippe Clement a préféré ne pas trop s'attarder sur l'affaire-Diagne, observant qu'il ne fallait quand même pas faire tout un foin pour une petite minute d'égarement et occulter le temps restant, où les Bleu et Noir auront été plus que méritants. Mais à en croire les journaux, le cas posé par l'attaquant sénégalais aura quand même divisé singulièrement le vestiaire, Hans Vanaken exigeant la mise à pied du joueur, carrément, alors que la colonie africaine, elle, se montrait autrement plus modérée. Privé de match à Deurne, Mbaye Diagne peut s'attendre à une amende salée aux normes belges. Mais gageons qu'elle ne sera que des cacahuètes pour un joueur qui palpe 200.000 euros par mois au stade Jan Breydel.

EN ATTENDANT COBBAUT Quelques pensionnaires d'un home situé à Kuurne auraient aimé féliciter Elias Cobbaut pour sa première sélection chez les Diables vendredi passé. Car Anderlecht avait prévu un tout dernier galop d'entraînement, en matinée, sur le terrain du KRC Bissegem avant son affrontement face à Zulte Waregem en soirée. Marquez pas de chance, le Sporting l'a annulé in extremis parce qu'il n'avait pas du tout envie de dévoiler en public la stratégie qu'il comptait utiliser au Gaverbeek. Les résidents se sont donc déplacés pour rien mais ils se seront consolés, quelques heures plus tard, par la victoire des Mauves au Gaverbeek.

VANDALISME À MOLENBEEK Le stade du RWDM a reçu la visite de vandales dans la nuit de mardi à mercredi. Les malfrats n'y sont pas allés de main morte, vidant des extincteurs sur les équipements des 600 joueurs de la RWDM Academy et volant quelques jeux de maillots au passage. Un préjudice estimé à une fourchette de 3 à 4000 euros. Ce n'est pas la première fois que le club molenbeekois fait face à un cambriolage : l'année passée, les télés des business avaient été volées. L'histoire repasse les plats, manifestement, du côté de la rue Malis car à l'époque où Johan Vermeersch était encore président du Brussels, les vols y étaient monnaie courante. ROBIN SORT DU BOIS Chapeau à Robin Lefever, un jeune referee de 29 ans, qui a fait son coming out dans de Krant van West-Vlaanderen, encourageant les arbitres et les joueurs, dans la même situation que lui, à imiter son exemple. Belle initiative ! Reste à voir combien vont en faire de même...MBAYE AYE AYE... Lors de la conférence de presse précédant le match Antwerp-Club Bruges, Philippe Clement a préféré ne pas trop s'attarder sur l'affaire-Diagne, observant qu'il ne fallait quand même pas faire tout un foin pour une petite minute d'égarement et occulter le temps restant, où les Bleu et Noir auront été plus que méritants. Mais à en croire les journaux, le cas posé par l'attaquant sénégalais aura quand même divisé singulièrement le vestiaire, Hans Vanaken exigeant la mise à pied du joueur, carrément, alors que la colonie africaine, elle, se montrait autrement plus modérée. Privé de match à Deurne, Mbaye Diagne peut s'attendre à une amende salée aux normes belges. Mais gageons qu'elle ne sera que des cacahuètes pour un joueur qui palpe 200.000 euros par mois au stade Jan Breydel. EN ATTENDANT COBBAUT Quelques pensionnaires d'un home situé à Kuurne auraient aimé féliciter Elias Cobbaut pour sa première sélection chez les Diables vendredi passé. Car Anderlecht avait prévu un tout dernier galop d'entraînement, en matinée, sur le terrain du KRC Bissegem avant son affrontement face à Zulte Waregem en soirée. Marquez pas de chance, le Sporting l'a annulé in extremis parce qu'il n'avait pas du tout envie de dévoiler en public la stratégie qu'il comptait utiliser au Gaverbeek. Les résidents se sont donc déplacés pour rien mais ils se seront consolés, quelques heures plus tard, par la victoire des Mauves au Gaverbeek.