BAD TIMING Lu dans la presse, mardi dernier : Pour ne pas compromettre son avenir, Ostende demande une aide financière à Marc Coucke . Le club aurait encore besoin de 2 millions d'euros pour obtenir la licence. Chaque année, il verse 1,2 million d'euros de loyer à son ancien président pour son stade.
...

BAD TIMING Lu dans la presse, mardi dernier : Pour ne pas compromettre son avenir, Ostende demande une aide financière à Marc Coucke . Le club aurait encore besoin de 2 millions d'euros pour obtenir la licence. Chaque année, il verse 1,2 million d'euros de loyer à son ancien président pour son stade.Lu dans la presse, mercredi dernier : L'année comptable d'Anderlecht renseigne une perte de 27 millions, alors que le déficit était de seulement 6,3 millions l'année précédente. Bref, le geste demandé par Ostende n'aurait pas pu tomber à un plus mauvais moment. Pas de Coupe d'Europe, des entraîneurs qui défilent, un noyau XXL et des salaires démesurés, ça finit par devenir beaucoup trop lourd. GAND - LIVERPOOL, AH BON ? Confondre Genk et Gent (Gand), il n'y a rien de plus classique chez nous. Et ce n'est pas très grave. Par contre, ça devient très embêtant quand tu confonds et que tu es supporter de Liverpool. Deux fans des Reds ont débarqué en Belgique pour le match de leur équipe à Genk. Ils ont cru à une faute de frappe sur le ticket et se sont arrêtés à Gand. Deux heures avant le coup d'envoi, en cherchant le stade du Racing, ils ont commencé à comprendre qu'il y avait un souci. Il y a quelques années, des supporters du même club s'étaient retrouvés à Lille, en Campine, alors qu'ils étaient censés s'asseoir dans le stade du LOSC. LA CONTRE-ATTAQUE D'UN REPENTI Le week-end passé, il y avait un Waasland Beveren - Malines très spécial au programme. Deux clubs qui devraient avoir basculé à cause de leurs chipotages, mais ils sont toujours en D1A. Soit. Aujourd'hui, des anciens dirigeants de Malines, condamnés à une interdiction d'exercer dans un club, introduisent un recours en annulation des jugements de la CBAS. Ils osent. Mais ce n'est pas ça, le pire. Le sommet, c'est le recours de Dejan Veljkovic. Il conteste sa sentence, l'interdiction d'exercer à nouveau le métier d'agent. En acceptant de collaborer avec la justice, en acceptant de balancer tous azimuts, il a échappé au pire (en amendes et jours de prison). Ça ne lui suffit pas. LES MILLIONS Het Laatste Nieuws se demande s'il n'y a pas une malédiction sur les transferts les plus coûteux d'Anderlecht, après le match à Eupen où Michel Vlap n'est pas entré en ligne de compte. Il a coûté 7 millions. Le journal rappelle les déboires mauves de Stefano Okaka (3 millions), Nicolae Stanciu (10), Sven Kums (6) et Bubacarr Sanneh (8).