Ces derniers jours, on a beaucoup parlé du nouveau maillot des Diables et du blason mis à jour, présentés par l'Union belge lors des projets liés aux 125 ans de la Fédération. Le design a été fortement décrié sur les réseaux sociaux, dans la presse télé et écrite. On ne sait pas si elles réconcilieront les supporters avec la Fédération mais d'autres initiatives sont programmées pour célébrer cet anni...

Ces derniers jours, on a beaucoup parlé du nouveau maillot des Diables et du blason mis à jour, présentés par l'Union belge lors des projets liés aux 125 ans de la Fédération. Le design a été fortement décrié sur les réseaux sociaux, dans la presse télé et écrite. On ne sait pas si elles réconcilieront les supporters avec la Fédération mais d'autres initiatives sont programmées pour célébrer cet anniversaire. Parmi elles, il y a la sortie d'un livre dédié à l'histoire de l'institution. A la baguette du projet, Stefan Van Loock. Le porte-parole des Diables n'a pas voulu réaliser un travail d'historien retraçant année après année les dates emblématiques mais plutôt capter 125 ans sous la loupe de lieux, de personnages, d'objets ou encore de moments. " J'ai travaillé sur cet ouvrage avec passion durant tout l'été ", explique-t-il. " Je me suis posé cette question : après 125 ans, que reste-t-il du patrimoine de notre Fédération ? Qu'est-ce qui a créé de l'émotion et continue à en susciter ? " En véritable baroudeur, il a écumé la Belgique de Knokke à Arlon, en passant par Pâturages ou encore Overpelt. Il a réalisé une compilation de photos illustrées par des textes assez courts. " Maximum 200 mots, afin de laisser parler la photo ", précise-t-il tout en ajoutant avoir veillé à certains équilibres (linguistiques, hommes-femmes, football amateur-professionnel...). " Il y a par exemple des stades où les Diables ont joué des matches de haut niveau ou des terrains d'entraînement abandonnés, à Kraainem par exemple. Notre histoire est aussi riche d'objets-souvenirs, à l'image du ballon de 1956 qui a servi à la victoire contre la Hongrie de Puskas (5-4),... J'ai aussi rencontré le plus vieil arbitre en exercice dans notre football ou des personnalités totalement insolites, comme ce vieux monsieur de plus de 80 ans qui continue de s'occuper de son club des séries provinciales. " Bref, tout un recueil traçant des ponts entre le passé et le présent, à découvrir en décembre, peu avant les fêtes.