L'UB a retiré de son site quelque 600 éditions de La Vie Sportive, son journal officiel, qui publie notamment des comptes rendus des commissions, des décisions sur les licences et les différends. Les items effacés sont parus de juin 2004 à décembre 2015. Comme La Vie Sportive n'est plus imprimée sur papier depuis l'été 2004 et que les ...

L'UB a retiré de son site quelque 600 éditions de La Vie Sportive, son journal officiel, qui publie notamment des comptes rendus des commissions, des décisions sur les licences et les différends. Les items effacés sont parus de juin 2004 à décembre 2015. Comme La Vie Sportive n'est plus imprimée sur papier depuis l'été 2004 et que les exemplaires digitaux ne paraissent que sur le site de l'UB, les intéressés ne pourront désormais plus consulter librement les anciennes éditions. Ça désavantage les clubs et les joueurs qui doivent comparaître devant un organe fédéral. Avant, ils pouvaient appuyer leur défense en consultant des cas similaires, qu'ils retrouvaient dans les archives. Ils pouvaient ainsi lire les arguments et les décisions prises. " Nous avons pris cette décision en accord avec notre data protectionofficer ", explique Pierre Cornez, porte-parole de la fédération. Celle-ci a pris cette initiative suite à la General Data Protection Regulation, le nouveau règlement européen qui assure, depuis le 25 mai dernier, une meilleure protection des données personnelles. L'avocat Johnny Maeschalck, qui assiste fréquemment clubs et joueurs dans la maison de verre, se moque bien de cette disparition. " Elle ne me tracasse pas du tout. J'ai toujours téléchargé les affaires qui m'intéressent ou peuvent m'être utiles pour créer ma propre banque de données. Mais évidemment, elle est privée ! " Ceux qui ne possèdent pas d'archives privées et veulent consulter une décision fédérale ancienne peuvent encore adresser un courriel à l'organe concerné, affirme Cornez. " On envoie le document dès qu'on reçoit l'autorisation des parties concernées par l'affaire en question. "