Le 4 novembre 1906, le Standard diffuse son tout premier bulletin de club qur du papier rose-rouge. Il se dénomme L'Officiel et porte comme sous-titre : " Organe du Standard-Club Liégeois ". Paraissant tous les mardis au prix de 10 centimes, il relate les activités du club en matière de Foot-Ball (écrit sans trait d'union), Courses à pied, Law-Tennis (Law sans n final ! ) et Athlétisme.
...

Le 4 novembre 1906, le Standard diffuse son tout premier bulletin de club qur du papier rose-rouge. Il se dénomme L'Officiel et porte comme sous-titre : " Organe du Standard-Club Liégeois ". Paraissant tous les mardis au prix de 10 centimes, il relate les activités du club en matière de Foot-Ball (écrit sans trait d'union), Courses à pied, Law-Tennis (Law sans n final ! ) et Athlétisme. Standard-Sport prend le relais le 4 septembre 1931. Foot-ball-Tennis-Hockey-Athlétisme y sont à l'honneur. Comme le club est devenu " Royal " entre-temps, la petite phrase d'accompagnement devient : " Organe officiel du Royal Standard Club Liégeois ". En 1977, son format papier est remplacé par un magazine offset qui sera publié jusqu'en 1986. Parallèlement à Standard-Sport, disponible les jours de match, le club lance en 1963 le trimestriel " Standard Magazine " dont l'éditeur responsable n'est autre que le secrétaire-général du club, Roger Petit. Les Rouches viennent tout juste de fêter leur troisième titre, au Lierse et, Monsieur Standard a dans l'idée de " lancer une publication qui fera date dans les annales du football belge. " De fait, Petit y va de commentaires pas piqués des vers, voire de réquisitoires sévères sur ce qu'il appelle ni plus ni moins " l'anderlechtisation du football belge ". Une diatribe poussée d'ailleurs à son paroxysme le 30 septembre 1964, lorsque onze Sportingmen donnent la réplique à la Hollande à Deurne. " Rebaptisez-les Diables Mauves si vous le voulez mais alors, je vous préviens, nous ne jouerons plus dans le même match ". Un cri du coeur qui est manifestement entendu car plus jamais, par la suite, l'équipe nationale belge ne sera composée de onze Anderlechtois. Standard Magazine connaît une nouvelle vie en 1997 sous l'impulsion des journalistes Claude Leruth et Jean-Pierre Delmotte. Dès l'année suivante, quelques articles sont même publiés en flamand et ce, jusqu'en janvier 2000. En 2003, Standard Magazine refait surface comme " Magazine officiel du Standard de Liège ". Comme mensuel, cette fois, et non plus comme trimestriel !