A trois journées de la fin, le Rekordmeister a une fois de plus souligné son hégémonie. En battant 6-0 un VfL Wolfsburg en détresse - avec Koen Casteels dans le but - , Carlo Ancelotti (57 ans), toujours calme, a conduit le Bayern à l'événement le plus surprenant du football allemand. " Je suis heureux ", a déclaré l'ancien international italien. " Désormais, je fais vraiment partie de la famille du Bayern. "
...

A trois journées de la fin, le Rekordmeister a une fois de plus souligné son hégémonie. En battant 6-0 un VfL Wolfsburg en détresse - avec Koen Casteels dans le but - , Carlo Ancelotti (57 ans), toujours calme, a conduit le Bayern à l'événement le plus surprenant du football allemand. " Je suis heureux ", a déclaré l'ancien international italien. " Désormais, je fais vraiment partie de la famille du Bayern. " Quelques jours plus tôt, Karl-Heinz Rummenigge avait dû le couvrir en annonçant qu'Ancelotti resterait à la barre la saison prochaine. " Mener un débat à ce propos n'a aucun sens. Carlo est un excellent entraîneur, il possède une large expérience et il a délibérément signé pour trois ans chez nous quand il a succédé à Pep Guardiola. " " Nous sommes fiers mais malheureusement, il nous reste trois semaines ennuyeuses ", a déclaré Arjen Robben, résumant son sentiment après son dixième titre national. L'ailier néerlandais a ainsi rappelé les déceptions encourues dans les autres compétitions, qui pâlissent le titre : la coupe (Borussia Dortmund) et la LC (Real Madrid). Les supporters ont dû se faire aux changements apportés, après le séjour de trois ans de Guardiola. Alors que le Catalan modifiait son onze de base chaque semaine et développait un football chatoyant, Ancelotti est partisan de stabilité. Il a accordé moins de temps de jeu à des jeunes talents comme Joshua Kimmich et Kingsley Coman ainsi qu'à Thomas Müller et Douglas Costa, préférant l'expérience de trentenaires tels que Philipp Lahm, Xabi Alonso, Franck Ribéry et Arjen Robben. Ceux-ci se sont rapidement emparés des rôles principaux, épaulés par le buteur Robert Lewandowski et l'homme de liaison Arturo Vidal. Thiago (26 ans) et David Alaba (24 ans) sont les seuls représentants de la jeune génération. Le Bayern a atteint son objectif minimum - un trophée sur trois - grâce à sa qualité et à son expérience. L'âge moyen du Bayern est de 27,8 ans, contre 24,3 au RB Leipzig, la révélation, et 25,3 au Borussia Dortmund. L'équipe peut compter sur Lewandowski, qui est sans doute l'attaquant le plus complet du monde. Le Polonais est un brillant finisseur mais en outre, il est parfaitement démarqué et il a appris à créer des brèches pour ses coéquipiers. Il est en outre considéré comme un spécialiste des coups francs. Le Bayern a la meilleure attaque, il se crée le plus d'occasions (17,6), il a la plus grande possession du ballon (65%) et le passing le plus pur (87%) de Bundesliga. C'est aussi lui qui marque le plus souvent à partir d'actions dans le champ. Enfin, grâce au gardien Manuel Neuer et à l'arrivée de Mats Hummels, il n'a encaissé que 17 buts en 31 matches et a subi le moins de tirs cadrés. Il a donc largement dominé le championnat. FRÉDÉRIC VANHEULE