Quand Roberto Mancini a accepté avec enthousiasme le poste de sélectionneur de l'Italie, le 14 mai, on a cru que la Squadra, absente du Mondial, entreverrait la fin du tunnel mais l'ancien attaquant n'a toujours pas réussi à inverser la tendance. Défaite contre le Portugal, qui jouait sans Cristiano Ronaldo, l'Italie n'a gagné qu'un point sur six en Coupe des Nations.
...