Les deux clubs belges engagés en Coupe Intertoto ont subi deux revers : défaite 1 à 0 du Lierse chez les Bosniaques de Sloboda Tusla et défaite 0-2 de St-Trond face à Tobol Kostanay, un représentant du Kazakhstan. De manière générale, que pensez-vous de cette compétition ?

Georges Heylens : Elle est surtout intéressante pour des grands clubs soucieux de se racheter après une saison calamiteuse. Le FC Barcelone en aurait été la parfaite illustration cette année si, in extremis, il n'était pas parvenu à arracher son billet pour la Coupe de l'UEFA. Dans le passé, certains ont en tout cas profité de cette passerelle pour signer un beau parcours en Coupe de l'UEFA. Je songe aux Girondins Bordeaux qui avaient réussi l'exploit, en 1996, au départ de cette épreuve, de se hisser jusqu'en finale de la Coupe de l'UEFA avec le trio Zidane-Dugarry-Lizarazu. A moins d'un miracle, cette perspective-là, malheureusement, n'est pas réservée aux Belges. Au contraire, je crois qu'à notre nive...

Georges Heylens : Elle est surtout intéressante pour des grands clubs soucieux de se racheter après une saison calamiteuse. Le FC Barcelone en aurait été la parfaite illustration cette année si, in extremis, il n'était pas parvenu à arracher son billet pour la Coupe de l'UEFA. Dans le passé, certains ont en tout cas profité de cette passerelle pour signer un beau parcours en Coupe de l'UEFA. Je songe aux Girondins Bordeaux qui avaient réussi l'exploit, en 1996, au départ de cette épreuve, de se hisser jusqu'en finale de la Coupe de l'UEFA avec le trio Zidane-Dugarry-Lizarazu. A moins d'un miracle, cette perspective-là, malheureusement, n'est pas réservée aux Belges. Au contraire, je crois qu'à notre niveau, cette compétition se révèle un cadeau empoisonné. D'un côté, les joueurs doivent être très tôt sur la brèche, au point d'hypothéquer peut-être la suite de leur saison. D'autre part, la Coupe Intertoto n'est guère rentable d'un point de vue financier. La preuve par St-Trond dont le voyage au Kazakhstan sera beaucoup plus onéreux que la recette qu'il aura obtenue contre cette équipe au match aller. Ce qui me fait dire qu'il n'y a pas grand-chose à gagner mais beaucoup à perdre pour nos représentants dans cette épreuve. C'est évidemment une destination de rêve pour cet attaquant qui n'avait plus grand-chose à prouver en Belgique, dans la mesure où il était arrivé à un plafond avec Genk. Je ne suis pas vraiment surpris qu'il ait suscité l'intérêt d'un nom prestigieux du football européen, comme l'Ajax, en ce sens qu'il est réellement, à mes yeux, un tout bon joueur. S'il n'en était pas ainsi, il n'aurait pas terminé deux fois meilleur buteur de notre championnat et il n'aurait pas inscrit non plus quelques buts précieux pour le compte des Diables Rouges. A Amsterdam, au contact d'une autre approche que celle à laquelle il a été habitué au Limbourg, je ne doute pas que le garçon étoffera son registre et que son concours nous sera encore plus précieux dans le cadre de l'équipe nationale, comme cela s'était vérifié dans le chef d'Emile Mpenza. Je souhaite simplement à Wesley Sonck d'être moins tracassé par des problèmes physiques de tous ordres que le cadet des frérots. Mais vu sa constitution et ses antécédents en matière de blessures, je pense qu'il sera à l'abri de ces contretemps. Un puncheur intéressant, Kpaka, compte tenu des possibilités sur le marché belge. Mais û revenant de blessure û aura-t-il les qualités suffisantes pour effacer de la mémoire collective son prestigieux devancier ? J'en doute. Car tous deux ne jouent manifestement pas dans la même catégorie. Par contre, j'applaudis à deux mains l'arrivée du défenseur sud-africain au Racing. Dans son rôle de dernier homme ou de stopper, celui-ci est effectivement nettement supérieur à ceux qui formaient ces derniers mois la charnière centrale du club limbourgeois : Didier Zokora et Seyfo Soley. Parce qu'ils sont moins chers qu'ailleurs et un gage de sérieux, tout simplement. J'ai cru comprendre que Frédéric Herpoel s'était vu proposer un salaire de plus de 25.000 euros par mois à Trébizonde. C'est peut-être beaucoup par rapport aux normes en vigueur en Belgique mais pas grand-chose là-bas, qu'on se le dise. A la place de Fred, je n'hésiterais pas. D'autant plus que Trabzonspor est un tout grand club. Il ne faut d'ailleurs pas sous-estimer le football turc en général, qui a fait d'énormes progrès ces dernières années. On en a d'ailleurs un aperçu avec la troisième place récente de son équipe nationale en Coupe des Confédérations. Bruno Govers