Il y a deux ans, les propriétaires chinois de l'Inter avaient tenté, en vain, d'embaucher Antonio Conte, qui avait mis un terme à son mandat de sélectionneur de l'Italie. Le natif de Lecce avait préféré Chelsea. Il vient maintenant de signer un contrat de trois saisons à Milan, contrat qui lui offre un salaire de neuf millions d'euros par an. Il retrouve le directeur sportif avec lequel il ...