Rien. Pas de Ligue des Champions, de titre ni de Coupe. L'Inter était le dernier club italien sur la scène européenne. Cela ne console pas Massimo Moratti, son propriétaire. A un mois de la fin du championnat, l'Inter peut tout au plus espérer la quatrième place, qui lui permettrait de disputer les tours préliminaires de la Ligue des Champions. Son élimination des £uvres de Marseille est le énième revers de l'Inter, déjà bouté de la lutte pour le titre...

Rien. Pas de Ligue des Champions, de titre ni de Coupe. L'Inter était le dernier club italien sur la scène européenne. Cela ne console pas Massimo Moratti, son propriétaire. A un mois de la fin du championnat, l'Inter peut tout au plus espérer la quatrième place, qui lui permettrait de disputer les tours préliminaires de la Ligue des Champions. Son élimination des £uvres de Marseille est le énième revers de l'Inter, déjà bouté de la lutte pour le titre. Moratti, qui a repris le club en 1995, a remporté son seul prix il y a six ans : la Coupe UEFA. En automne, le remplacement de l'entraîneur argentin Hector Cuper par Alberto Zaccheroni n'a pas eu l'effet escompté. Moratti se demande maintenant s'il va encore tout bousculer ou s'il va poursuivre sa collaboration avec Zaccheroni, sous contrat pour un an encore. D'autant que le week-end dernier, l'entraîneur est entré en conflit ouvert avec ChristianVieri en le reléguant sur le banc. Résultat : l'attaquant a décidé de ne pas se rendre au stade avec ses équipiers. Le résultat contre Bologne a donné raison au coach mais l'anecdote risque de faire des vagues. Si l'Inter rate cette quatrième place, Zaccheroni devra certainement partir. Moratti engagera son douzième entraîneur. Il pourrait venir de la capitale. Il y a un mois, Moratti est tombé sous le charme de Roberto Mancini. L'entraîneur de la Lazio y est lié pour quatre saisons encore mais il est las des problèmes financiers. C'est aussi le cas de Fabio Capello : il peut encore être champion avec l'AS Rome mais ses ambitions ne sont guère compatibles avec la situation du club, qui a trop longtemps vécu au-dessus de ses moyens. La semaine dernière, on a appris que Moratti avait déjà eu deux entretiens positifs avec Capello. ALESSIO TACCHINARDI, le médian de la Juventus, s'est occasionné une torsion au genou droit. L'AS ROME va jouer son second match à domicile, contre Empoli, dans le stade de Palerme, leader de la Série B. Le médian brésilien Alexandre Mancini (23 ans) a été sélectionné pour la première fois en équipe nationale. MILAN, vainqueur à Sienne, a empoché 37points en déplacement, ce qui constitue un record, le précédent (35) appartenait à la Juventus (94-95 et 00-01). BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 21 buts ; 2. Gilardino (Parme) 19 ; 3. Totti (AS Rome) 17 ; 4. Chevanton (Lecce) 16 ; 5. Trezeguet (Juventus) 15.G. Foutré)