Son départ était depuis longtemps dans l'air. Finalement, l'actionnaire principal, Frans van Seumeren, a décidé de renvoyer l'ancien international Willem van Hanegem (64 ans). Le directeur technique Piet Buter suit le même chemin. Depuis des mois, une atmosphère de guérilla planait au FC Utrecht, l'employeur de nos compatriotes Tom Caluwé et Hans Somers.
...

Son départ était depuis longtemps dans l'air. Finalement, l'actionnaire principal, Frans van Seumeren, a décidé de renvoyer l'ancien international Willem van Hanegem (64 ans). Le directeur technique Piet Buter suit le même chemin. Depuis des mois, une atmosphère de guérilla planait au FC Utrecht, l'employeur de nos compatriotes Tom Caluwé et Hans Somers. De Kromme lui-même a fait exploser la bombe le 22 décembre dans l'édition d'Utrecht de l' Algemeen Dagblad. Il y a traité Van Seumeren de sous-marin, le surnom qu'il employait pour le désigner devant les joueurs et le staff médical. " Il se passe tout le temps des choses au club. Il est impossible d'arriver à quelque chose ainsi. Des intérêts personnels prédominent mais hypothèquent l'avenir ", fulminait-il en direction de l'entrepreneur de 58 ans, qui s'est rendu célèbre en 2001 en ramenant à la surface, avec son entreprise Mammoet, le Koursk, le sous-marin russe qui avait coulé. Van Seumeren a réussi à force de labeur, de dureté et d'intelligence. En avril 2008, il a déboursé 16 millions d'euros pour acquérir 63 % des parts du club, en suivant l'adage : - Celui qui paie décide. " Je veux aller de l'avant et faire un beau club d'Utrecht. Willem n'a pas eu une part positive dans notre entreprise. Je regrette d'en être arrivé là mais j'y étais contraint. " Van Hanegem se croyait intouchable. Les dirigeants le craignaient car il manie très bien l'opinion publique. Le président Jan Willem van Dop et Buter n'ont jamais osé le contredire. Il a trouvé son maître en la personne de van Seumeren. Au cours des derniers mois, tumultueux, il a dégonflé le statut de van Hanegem comme s'il crevait un ballon. L'homme d'affaires, d'abord surpris, s'est énervé de l'attitude de l'entraîneur, qui touchait 520.000 euros par an. Van Hanegem a donc été démasqué. Sous sa houlette, il régnait une atmos-phère de ragots, de coups par derrière, de méfiance, de négativisme et de plaintes. Il ne s'impliquait plus en rien. Ton du Chatinier (50 ans) est chargé d'achever la saison. VITESSE a embauché Theo Bos (43 ans) en remplacement de Hans Westerhof (60 ans), limogé. Il vient du FC Den Bosch et a paraphé un contrat d'un an et demi. RODA JC occupe la 16e place du classement. L'entraîneur, Harm van Veldhoven, insiste auprès du directeur technique Martin van Geel pour obtenir des renforts. Le président Servé Kuijer a démissionné : sa famille et lui étaient victimes de menaces. JACK DE GIER (ex-Lierse) est le chef du scouting du NEC depuis le 1er janvier. L'ancien avant succède à Leen Looyen, parti à De Graafschap. Le contrat du gardien GáborBabos (34 ans) et de l'avant Moestafa El Kabir est prolongé jusqu'en 2012. HEERENVEEN a embauché deux attaquants de Kalmar FF, les Suédois PatrickIngelsten (26 ans, jusqu'en 2012) et Viktor Elm (un million d'euros). Le gardien Hans Vonk (38 ans) est transféré de l'Ajax, suite à la blessure au dos de Kenny Steppe. EMURULLAH GUVENC (21 ans), un médian belge, est loué à TOP Oss par Fortuna Sittard. CHRISTOPHE GRÉGOIRE, peut quitter Willem II, de même que MohamedMessoudi. Le Liégeois est sous contrat jusqu'en 2010 et le second jusqu'en 2009. PIETER COLLEN (ex-Gand et Saint-Trond), sans club, rejoint Cambuur avec le statut d'amateur. ISMAIL AISSATI, le médian de l'Ajax, a préféré l'équipe du Maroc à celle des Pays-Bas. DE GRAAFSCHAP loue l'avant israélien Ben Sahar (19 ans), qui appartient à Chelsea. FRÉDÉRIC VANHEULE