La ligne d'arrivée était fixée à l'âge de 35 ans. Parole tenue, malgré un contrat qui lui aurait permis de passer douze mois de plus dans le Pays Noir. Javier Francisco Martos, tout juste " Javi " pour les intimes, a quitté son aventure zébrée au bout de plus de 300 matches en noir et blanc.
...

La ligne d'arrivée était fixée à l'âge de 35 ans. Parole tenue, malgré un contrat qui lui aurait permis de passer douze mois de plus dans le Pays Noir. Javier Francisco Martos, tout juste " Javi " pour les intimes, a quitté son aventure zébrée au bout de plus de 300 matches en noir et blanc. Débarqué en Belgique quelques mois avant la culbute en D2, l'Espagnol formé au Barça avait rapidement recueilli les confidences de Mehdi Bayat, qui lui avait confié son projet de reprise en secret pour l'inciter à poursuivre un chemin finalement long de huit saisons dans le Hainaut. Génie tactique, aussi taiseux hors des pelouses que bavard une fois la ligne blanche franchie, le capitaine emblématique du Sporting était une bénédiction pour son partenaire en défense centrale. " C'est un joueur grâce auquel des coéquipiers ont trouvé des contrats ", disait de lui Felice Mazzù. " Sébastien Dewaest est arrivé de D2 et a quitté Charleroi avec un gros contrat dans un grand club, et Dorian Dessoleil est sorti des jeunes du club pour devenir l'un des défenseurs centraux les mieux cotés de Belgique. " Tout ça avec la compagnie de Martos, guide idéal, toujours prêt à se mettre à l'ombre du placement tactique pour laisser son binôme briller dans la lumière des duels musclés. Un sacrifice logique, vu son mètre 79 atypique pour le poste. Une question de taille qui lui a sans doute coûté une plus grande carrière, comme aimait le souligner Hein Vanhaezebrouck qui faisait de l'Espagnol " le joueur le plus sous-estimé du championnat. " Seuls les fans zébrés semblaient le juger à sa juste valeur, eux qui l'ont sacré Zèbre d'or en 2016 malgré les buts incessants de Jérémy Perbet. Rattrapé par les années, le Capitano glissait sur la pente du déclin. Un bouleversement qui a agité le dernier été du club, amenant Dorian Dervite puis Gabriele Angella dans le Pays Noir pour prendre une succession que Gjoko Zajkov ne semblait pas pouvoir assumer. La concurrence n'a pas empêché Martos de rendre de derniers et précieux services, avant un départ vers Barcelone avec décollage à cinq heures du matin. L'horaire des passagers discrets.