Cette saison à Palerme, le président MaurizioZamparini risque de ne pas être le seul à faire des déclarations choc. Depuis dix jours, WalterZenga semble vouloir lui faire concurrence. Au moment de dévoiler son objectif, le nouveau coach a piqué fort : " Cette année, je veux gagner le championnat ". Cela ressemble à l'habituelle déclaration d'avant-saison visant à enflammer la foule mais celui que l'on avait surnommé l' Homme araignée insiste : " Mon modèle c'est Bordeaux, l'Urziceni ou le Shakhtar Donetsk, mon objectif est le plus élevé, je vise le titre ". De retour en Italie après des vacances à Miami, Zenga a surpris car chez les Rosaneri, on n'a jamais parlé de scudetto.
...

Cette saison à Palerme, le président MaurizioZamparini risque de ne pas être le seul à faire des déclarations choc. Depuis dix jours, WalterZenga semble vouloir lui faire concurrence. Au moment de dévoiler son objectif, le nouveau coach a piqué fort : " Cette année, je veux gagner le championnat ". Cela ressemble à l'habituelle déclaration d'avant-saison visant à enflammer la foule mais celui que l'on avait surnommé l' Homme araignée insiste : " Mon modèle c'est Bordeaux, l'Urziceni ou le Shakhtar Donetsk, mon objectif est le plus élevé, je vise le titre ". De retour en Italie après des vacances à Miami, Zenga a surpris car chez les Rosaneri, on n'a jamais parlé de scudetto. Zenga ne pouvait mieux lancer la présentation officielle à l'hôtel La' di Moret à Udine et que Sky Sport 24 allait transmettre en direct. Le Palerme 2009-2010 risque bien d'être plus médiatisé que les précédentes éditions. Mais cela n'a pas ravi tous les supporters d'apprendre que le premier contact du coach avec son nouveau club aurait lieu à 2.000 km et qu'aucun entraînement n'avait été prévu à Palerme avant le stage en Autriche. Officiellement, si la présentation n'a pas eu lieu au stade, c'est parce que les agendas du président et du coach ne le permettaient pas. En fait, c'est pour éviter les éventuels incidents qui pourraient survenir avec les ultras qui n'ont pas accepté la nomination de Zenga vu son récent passé de coach à Catane. Depuis jeudi dernier, 30 joueurs sont à pied d'£uvre à Sankt Veyt an der Glan. Peuvent-ils vraiment lutter pour la première place ? A l'heure actuelle, la réponse est non, vu que le noyau actuel est le même que celui de la saison passée. Avant ce week-end, on n'avait pas enregistré la moindre véritable arrivée : les nouveaux, comme le gardien FedericoAgliardi, sont des retours de prêt et les autres, comme AntonioMazzotta, sont des jeunes de l'équipe Espoir, qui vient d'être sacrée championne d'Italie. Bref, le seul nouveau nom est celui du coach. Et vu qu'au rayon départs, on n'a noté que ceux de Fontana et Savini, qui étaient en fin de contrat, et que les autres ont été prêtés, le club n'a pas renfloué ses caisses. En outre, le bras de fer a débuté avec un des pions majeurs, Simplicio dont le contrat arrive à échéance en juin prochain et qui, pour prolonger, demande une forte augmentation de salaire que le club n'entend pas lui octroyer. Avec l'absence de Liverani en début de saison, le véritable objectif de Palerme est de décrocher cette place en coupe d'Europe qu'il a raté de manière incompréhensible les deux dernières saisons par manque de régularité. SIMONE PERROTTA, le médian de l'AS Rome, n'aura tenu que cinq jours. L'international s'est occasionné une lésion à la cuisse gauche, au même muscle qui lui cause des ennuis depuis la fin du championnat dernier et qui l'a empêché d'aller à la Coupe des Confédérations. Pendant les vacances, le Calabrais s'était bien soigné dans un centre spécialisé de sa région à tel point qu'il a terminé deuxième derrière Taddei lors des tests physiques. MORIS CARROZZIERI, le défenseur de Palerme contrôlé positif à la cocaïne (Benzoilecgonina) le 23 avril, a été suspendu pour deux ans par le CONI, comité olympique italien. En 2006, il avait déjà été suspendu pour deux mois avec son ex-équipier de la Sampdoria, Francesco Flachi, pour avoir parié sur des matches de foot. PATO, l'attaquant de Milan, ne s'est pas présenté au stage. Il avait une bonne raison : le jour même, il épousait Sthefany Brito. Le nombre d'invités était limité à 1.500 et une liste d'attente était dressée pour remplacer les personnes qui ne pouvaient se rendre à Rio de Janeiro. La veille, le couple s'était rendu au mariage de la s£ur de Ronaldinho à Porto Alegre. JUVENTUS : cela a chauffé à l'entraînement le week-end dernier, les ultras ayant lancé des fumigènes pour contester les arrivées de Fabio Cannavaro, qui ne rentrera que le 16, et de Jonathan Zebina. Déjà lors du premier entraînement, les énergumènes avaient crié " Cannavaro, nous ne voulons pas de toi " ou " Cannavaro infâme " avant de déployer des banderoles sur lesquelles était inscrit : " Madrid t'a bazardé, Naples t'a répudié et ton avidité t'a ramené ici " ou " Haine, mépris et ranc£ur pour un traitre ". En italien ça rime ! PAVEL NEDVED, le milieu de la Juventus, ne sait pas ce qu'il veut. Après avoir mis un terme à sa carrière, il a changé d'avis, espérant prolonger à la Juventus. Devant le refus du club, il a repensé stopper les frais avant d'entrer en contact avec la Lazio et l'Inter. Désormais, il ne souhaite plus jouer en Italie. RICARDOQUARESMA, l'attaquant de l'Inter, a commencé sa saison avec une amende pour être arrivé au volant de sa Ferrari avec plus de deux heures et demie de retard à la reprise des entraînements. Acheté 30 millions, le Portugais s'était planté la saison dernière et, dès janvier, avait été prêté à Chelsea où il n'a pas joué. NICOLAS RIBAUDO