Le premier changement important s'est situé au niveau du gardien de but où Olivier Renard, blessé, a laissé sa place pour deux matches (à Saint-Trond et contre le Germinal Beerschot). Lors du 3e à Mons, le titulaire était guéri mais n'a pas récupéré sa place et, malheureusement pour lui, a exprimé ses états d'âme dans la presse, ce qui lui a coûté sa place et un départ vers Malines au mercato.
...

Le premier changement important s'est situé au niveau du gardien de but où Olivier Renard, blessé, a laissé sa place pour deux matches (à Saint-Trond et contre le Germinal Beerschot). Lors du 3e à Mons, le titulaire était guéri mais n'a pas récupéré sa place et, malheureusement pour lui, a exprimé ses états d'âme dans la presse, ce qui lui a coûté sa place et un départ vers Malines au mercato. Lors de ce fameux match à Saint-Trond d' Andres Espinoza, Steven Defour, suspendu et Milan Jovanovic blessé obligeaient MichelPreud'homme à modifier pour la première fois son équipe-type. Axel Witsel retrouvait une place axiale et GregoryDufer était titularisé pour la première fois à droite dans l'entrejeu tandis que le duo Igor de Camargo- Dieumerci Mbokani évoluait de concert en pointe au coup d'envoi. Dans les deux matches suivants, le retour du capitaine suspendu va reléguer Dufer sur le banc et permettre de reconstituer le milieu de terrain titulaire en début de championnat. Lors du 11e match contre Malines (2-2), où MohamedSarr, suspendu, a été remplacé dans l'axe de la défense par Fred, le coach a décidé d'aligner simultanément les trois attaquants de pointe avec De Camargo en soutien de ses deux compères. Cette décision a relégué Defour sur le côté gauche et Salim Toama sur le banc. Idem pour le match suivant à Mouscron où MarouaneFellaini a croisé Sarr au rayon des suspendus, à charge de Siremana Dembele de suppléer l'absence du médian international. Lors de la 13e journée, l'entraîneur est revenu à un dispositif plus classique avec Defour en soutien de De Camargo et de Jovanovic, reléguant Mbokani sur le banc. Les deux matches nuls consécutifs obtenus avec la présence des trois attaquants sur le terrain n'y sont probablement pas étrangers. Ce retour à la normale a permis la double titularisation de Toama et Dufer, Witsel étant suspendu. A Anderlecht, Preud'homme avait placé sur le banc De Camargo, auteur du but victorieux contre Lokeren une semaine plus tôt, peut-être un choix sentimental pour Mbokani contre son ancien club. Le retour du suspendu Witsel renvoyait Toama sur le banc. La 15e journée a vu pour la première fois l'absence de deux défenseurs : les suspendus Sarr et Dante sont remplacés respectivement par Fred et MarcoIngrao, sans conséquence avec une victoire 5-1 contre Charleroi. Pour les deux derniers matches du premier tour à Dender et contre Genk, tous les titulaires sont présents et Dufer joue à droite et De Camargo devant. Le début du deuxième tour commence également par une double absence en défense avec Sarr parti à la CAN et Oguchi Onyewu suspendu. Ce sont Fred et Landry Mulemo, titularisé pour la première fois, qui les remplacent. Defour se blesse lors de ce match contre Zulte Waregem. Au Brussels, Mulemo et Dembele connaissent leur deuxième titularisation de la saison et Dante est aligné au centre de la défense à la place de Sarr. Au Cercle Bruges, pour la troisième fois, Preud'homme reconduit le trio d'attaque sans résultat encore une fois (troisième match nul). Le match contre Roulers se termine encore sur un 0-0. Deux rencontres sans marquer : l'absence du grand Marouane n'y est probablement pas étrangère. Lors de la 23e journée, Marcos est absent pour la première fois de la saison et on note l'éclosion de Réginal Goreux comme médian droit voire comme arrière droit. Le Standard n'a jamais été confronté à plus de trois problèmes en même temps, cela signifie aussi que la préparation physique a été menée de main de maître par tout le staff.