Celui qui barre le chemin de l'équipe Première à TomDeMul, c'est lui : JesúsNavas. Et c'est un sérieux concurrent, puisque son entraîneur ManoloJiménez a récemment déclaré qu'il était le meilleur joueur de couloir d'Europe, voire du monde. " C'est un beau compliment ", admet le joueur. " Surtout venant d'un vrai professionnel comme lui, qui sait de quoi il parle. "
...

Celui qui barre le chemin de l'équipe Première à TomDeMul, c'est lui : JesúsNavas. Et c'est un sérieux concurrent, puisque son entraîneur ManoloJiménez a récemment déclaré qu'il était le meilleur joueur de couloir d'Europe, voire du monde. " C'est un beau compliment ", admet le joueur. " Surtout venant d'un vrai professionnel comme lui, qui sait de quoi il parle. " Navas a même fait son apparition en équipe nationale. " Mon incorporation a été longtemps retardée ", concède-t-il, " mais tout vient à point à qui sait attendre. Je pense avoir intégré la Selección au bon moment, et maintenant que j'y suis, je compte bien y rester. Participer à la Coupe du Monde est un rêve qui, je l'espère, va devenir réalité. " C'est JoaquínCaparrós, l'actuel entraîneur de... l'Athletic Bilbao, qui a lancé Navas en équipe Première au FC Séville. " Lorsqu'on est confronté à un footballeur qui possède les caractéristiques de Jesús, on ne peut faire qu'une seule chose : s'extasier devant son potentiel et être heureux de le compter dans ses rangs ", dit-il. Au début, Jesús a joué quelques matches de D1 avec son frère Marcos, mais leurs chemins respectifs se sont séparés : l'aîné de la famille, en quête de temps de jeu, a cherché son bonheur à Ejido, Xerez, Albacete et actuellement Guadalajara (D3), et veut désormais rattraper le temps perdu. " Il est encore jeune, je suis convaincu qu'il peut retrouver la D1 à plus ou moins brève échéance ", rassure Jesús. Qui, lui, jouit de l'instant présent. " Notre principal objectif est la qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Le Real Madrid et Barcelone sont évidemment les favoris pour le titre, mais on se tient en embuscade. " Et puis, il y a la Coupe du Roi, dont le FC Séville est devenu le favori. " Gagner le trophée est un autre grand objectif. Après avoir éliminé Barcelone, tenant du titre, et le Deportivo qui traversait une bonne période, on s'est frotté à. Getafe en demi-finale. Le match piège par excellence. On a réussi à éviter l'écueil. Reste l'Atlético Madrid. "Enfin, en Ligue des Champions, le FC Séville joue ce soir au CSKA Moscou. RISTIANO RONALDO (25 ans) est considéré comme le footballeur le mieux payé au monde avec 13 millions d'euros. MANUELPELLEGRINI, l'entraîneur du Real Madrid, est dans l'£il du cyclone. Le nom de JoséMourinho commence à circuler. " Je comprends les critiques mais pas les insultes ", s'offusque-t-il. " J'ai une très bonne relation avec le président FlorentinoPérez. " Le Real Madrid risque, contre Lyon, une sixième élimination en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. JÉRÉMYMATHIEU (27 ans), le défenseur de Valence, a quitté le stade Jan Breydel sur une civière, jeudi passé. Le Français souffre d'une rupture totale des ligaments externes de la cheville gauche. Sa saison est terminée. Valence n'avait plus été battu sur la scène européenne depuis le 6 novembre 2007 contre Rosenborg. C'est Bruges qui a mis fin à la série de 18 matches sans défaite. JOSE MARIA DEL NIDO, le président du FC Séville, ne veut pas d'une finale de Coupe du Roi au stade Santiago Bernabeu. Il craint pour la sécurité des supporters. JAVIERAGUIRRE, l'ancien entraîneur d'Osasuna et de l'Atlético Madrid qui dirige actuellement l'équipe nationale mexicaine, a déclaré qu'il souhaitait revenir en Espagne après la Coupe du Monde. Cela n'a guère plu au pays des Aztèques. GAIZKA TOQUERO (25 ans), l'attaquant chauve de l'Athletic Bilbao, est le chouchou des supporters basques. " Le seul point commun entre CristianoRonaldo et moi, c'est que nous sommes tous les deux footballeurs ", affirme-t-il. DANIEL DEVOS