Avec l'arrivée de Christine Schréder sur la RTBF pour animer l'Europa League, on en oublierait presque que VOO détient aussi les droits de la petite soeur de la Champions League. L'opérateur pourra diffuser les matches non choisis par la RTBF et donc, logiquement, ceux qui ne concernent pas les affiches des clubs belges.
...

Avec l'arrivée de Christine Schréder sur la RTBF pour animer l'Europa League, on en oublierait presque que VOO détient aussi les droits de la petite soeur de la Champions League. L'opérateur pourra diffuser les matches non choisis par la RTBF et donc, logiquement, ceux qui ne concernent pas les affiches des clubs belges. Deux rendez-vous, sans formule studio, sont attendus à 18h55 et deux autres à 21 h. " Notre dispositif sera similaire à celui que nous déployons le week-end, avec les commentateurs attitrés des matches internationaux de VOOsport World ", détaille Christian Loiseau, directeur général adjoint. " Il n'est pas impossible que des journalistes commentent sur place des rencontres mais tout dépendra des affiches et des contraintes logistiques. " Autre nouveauté : l'arrivée de la 3e chaîne d' Eleven pour les trois prochaines saisons. Contrairement à Proximus, VOO avait dans un premier temps refusé d'ajouter cette chaîne à son offre. Entre-temps, les avis ont changé, dans un contexte un peu particulier. Eleven a en effet chipé un nouveau contrat de diffusion, la Bundesliga, à son 'partenaire-concurrent'. " Oui mais les discussions n'ont pas eu lieu à ce moment-là. Nous avons rediscuté et nous avons constaté qu' Eleven détenait un ensemble de programmes qui nous intéressaient. Cette arrivée était nécessaire pour nos téléspectateurs. Il fallait éviter que plusieurs directs se télescopent. On sait bien que, en sport, le différé a peu d'intérêt. " Par contre, ce qui ne change pas, c'est la diffusion de la Premier League, pour laquelle il reste un an de contrat. Là aussi, il faudra voir l'attitude d' Eleven. Lors des négociations pour la Champions League, le média n'avait pas concurrencé Proximus pour éviter de froisser son partenaire, qui mise beaucoup sur cette compétition. Eleven agira-t-il de la même façon vis-à-vis de VOO, dont le fond de commerce repose sur le championnat anglais ? Difficile à dire... " Nous avons bon espoir de prolonger notre contrat. Les négociations vont s'intensifier en automne. "