60

Le nombre de ballons récupérés par Pepe. Dans ce domaine, le Portugais fut le meilleur défenseur de l'EURO, suivi à courte distance par Jérôme Boateng (56) et le Gallois James Chester (55).
...

Le nombre de ballons récupérés par Pepe. Dans ce domaine, le Portugais fut le meilleur défenseur de l'EURO, suivi à courte distance par Jérôme Boateng (56) et le Gallois James Chester (55). Le nombre d'assists délivrés par Eden Hazard. Il reste le meilleur passeur de l'EURO, avec Aaron Ramsey. Cristiano Ronaldo n'en comptabilise que trois. Le nombre de joueurs actifs la saison dernière en Premier League, sur les 44 qui figuraient au coup d'envoi des deux demi-finales de l'EURO (Pays de Galles-Portugal et France-Allemagne). Le deuxième championnat le mieux représenté était la Bundesliga (7 joueurs), devant la Primeira Liga portugaise (5), la Primera División espagnole (4) et la Ligue 1 française (3). Le nombre de buts inscrits par la France pendant cet EURO. Ce fut l'équipe la plus productive, suivie par le Pays de Galles (10), la Belgique (9) et le Portugal (9). Le nombre de matches d'un Championnat d'Europe auxquels Cristiano Ronaldo a participé, au total. Un record. Il est suivi par Bastian Schweinsteiger (18) et Gianluigi Buffon (17). CR7 a aussi inscrit le plus de buts durant un Championnat d'Europe (9), conjointement à Michel Platini. En comptant les matches de qualification pour un EURO, il atteint pour l'instant le total de 29. Là aussi, c'est un record : il précède Zlatan Ibrahimovic (25) et Robbie Keane (23). Le nombre d' envois tentés par Cristiano Ronaldo. Un nombre hallucinant, comparé à son dauphin Antoine Griezmann (26). Gareth Bale (25), Kevin De Bruyne (22) et Nani (21) complètent le Top 5. Le nombre d'arrêts effectués par Hannes Halldórsson. Le gardien islandais précède Rui Patrício et Thibaut Courtois, qui en ont effectué 20 chacun. Le nombre de buts inscrits en moyenne par les Diables Rouges pendant l'EURO. Seule la France (1,86 but par match) a fait mieux. Le nombre d'équipes qui ont eu plus de 60 % de possession du ballon, en moyenne, pendant l'EURO : l'Allemagne (63) et l'Espagne (61). L'équipe qui a eu le moins de possession est l'Islande, quart de finaliste : seulement 36 %. Le nombre de spectateurs qui ont garni les tribunes, en moyenne. C'est le match Russie-Pays de Galles, à Lille, qui en a attiré le moins : 28.840, alors que le Stade Pierre Mauroy a une capacité de 50.186 places. Le nombre de cartons jaunes distribués. C'est une moyenne de 4,02 par match. L'Italie a été l'équipe la plus avertie : 18. La moins avertie fut, curieusement, l'Angleterre : quatre en trois matches. Et le match durant lequel l'arbitre a le plus souvent brandi le bristol jaune fut... la finale. Il l'a fait à dix reprises. Le nombre de tentatives au but des Diables Rouges, en moyenne pendant un match. Seule l'Angleterre a fait mieux (20,75). L'Allemagne (18), la Suisse (17,75), le Portugal et la France (chacun 17,29) complètent le Top 5. Le nombre de minutes de jeu du gardien portugais Rui Patrício. De tous les joueurs présents à l'EURO, c'est lui qui a passé le plus de temps sur le terrain. Cela s'explique par le fait que le Portugal a disputé la prolongation dans trois des quatre matches par élimination directe. Outre Rui Patricio, trois autres joueurs n'ont pas loupé une minute de cet EURO : le gardien français Hugo Lloris et les défenseurs Bacary Sagna et Patrice Evra. Le nombre de joueurs qui ont reçu un carton rouge. Il s'agit de Lorik Cana (Albanie), Aleksandar Dragovic (Autriche) et Shane Duffy (Irlande). Le nombre de penalties sifflés pendant cet EURO. Quatre ont été loupés et pas par les premiers venus : Cristiano Ronaldo a loupé contre l'Autriche, Sergio Ramos contre l'Espagne, Aleksandar Dragovic contre l'Islande et Mesut Özil contre la Slovaquie. Le nombre de fautes commises par match, soit une faute toutes les dix minutes. L'équipe la plus fair-play du tournoi fut... la Russie. Elle aurait peut-être dû se montrer plus agressive, car elle n'a pris qu'un point en trois matches de poule. L'équipe qui a commis le plus de fautes fut la Roumanie : 17,33. Soit une toutes les cinq minutes. Mais cela ne lui a pas rapporté davantage : elle aussi n'a pris qu'un point en trois matches de poule. PAR STEVE VAN HERPE - PHOTOS BELGAIMAGE