Le parcours laborieux de Genk n'a rien de surprenant. Quelle équipe peut continuer à prester à un haut niveau après avoir perdu les joueurs créatifs qui lui ont permis de décrocher le titre ? Et quand c'est un nouvel entraîneur qui est aux commandes, ça ne facilite pas les choses. Donc, il ne faut pas condamner Felice Mazzù, on doit seulement lui accorder du temps.
...