Maicon

Inter, 3
...

Inter, 3Quand il accélère, il devient l'homme le plus dangereux de l'Inter. Ses déboulés sur le flanc droit créent le danger dans le rectangle adverse. Démarre les rencontres en force, écrase tout mais oublie son rôle défensif.Manchester Utd, 3Est revenu au sommet de sa forme après des problèmes privés (sa femme étant tombée malade) et a même prolongé d'un an. A bientôt 40 ans. Barcelone, 4Le Brésilien est de retour, avec ses montées sur le flanc ponctuées de centres précis. Une des clefs du jeu tout en mouvement du Barça, qui fait merveille tant sur la scène européenne que dans la Liga. Manchester Utd, 3Lui aussi est revenu à son niveau de l'année dernière. Manchester en a bénéficié en mars. Inter, 6Féroce et intraitable : toutes ses prestations se ressemblent. Matraque, juste comme il faut, toujours synchro et ne se risque jamais dans des raids ballon au pied pour le plus grand bonheur de son coach.Chelsea, 4Dans la forme de sa vie. Au point de poser problème à Raymond Domenech qui lui préfère, à gauche, Thierry Henry ou Franck Ribéry. A marqué 5 buts en mars. Inter, 5C'est le patron : quand il a le ballon entre les pieds, l'Inter se transforme et brille. Moins à l'aise en championnat : sa condition physique n'est pas impeccable à cause d'une blessure à la cheville.Chelsea, 5Six buts en mars dont un quadruplé contre Aston Villa. Son compteur est donc monté à 17 butsSchalke, 4L'avant réalise la meilleure saison de sa carrière à tel point que de nombreuses personnes réclament son retour en équipe nationale d'Allemagne dont il s'est lui-même exclu en octobre 2008.Barcelone, 11Quatre buts en Ligue des Champions contre Arsenal. Le mois passé, huit en une semaine : deux en LC contre Stuttgart, au milieu de deux hat-tricks en championnat. Manchester Utd, 926 buts en Premier League. 34 toutes compétitions confondues. On comprend que Manchester s'écroule une fois son buteur blessé